Dr Franck Chaumeil

Médecin généraliste diplômé de la faculté de Bordeaux en 2007 j’ai vu, quelques années après mon installation en médecine de ville mon exercice se détériorer:

explosion des charges, blocage de mes honoraires, explosion des taches administratives, déconsidération de mon travail par un nombre croissant de patients qui ne voyaient en moi qu’un prestataire de service.

En bref le passage d’une médecine d’excellence à une médecine d’abattage commandée par les intérêts financiers des mutuelles et la volonté de faire des économies par les gouvernements successifs (avec la crise Covid et le manque de masque et de moyens de protection on a vu le résultat !).

J’ai décidé de m’engager dans un syndicat qui défend vraiment les médecins car je n’ai pas honte de dire que nos honoraires sont sous-évalués, il ne nous permettent plus d’exercer la médecine telles que nous l’avons apprise.

Avant de m’engager je me suis interrogé sur comment les syndicats censé nous défendre pouvaient signer de telles mesures avec les autorités de tutelle. J’ai découvert que le financement de ses syndicats était lié à la signature conventionnelle. Pas de signature pas de financement.

J’ai choisi alors une structure dont les membres exercent tous actuellement (en ville, à l’hôpital, parfois en exercice mixte, en secteur 1 ou 2) mais avec un point commun: ils sont tous bénévoles, ne sont pas financés par des labos, des mutuelles, ni des plateformes de télé consultation et refusent le lien qui consiste à signer la convention pour obtenir leur financement.

En 2007 cette structure à évolué en syndicat de médecins et ne vit que grâce aux adhésions des médecins. Il est temps que les médecins soient associés à toute prise de décision qui concerne le système de santé car un médecin n’a pas vocation à obéir.

Les élections URPS 2021 sont une occasion unique, probablement la dernière, de reprendre la main et l’UFML-S entend bien être à la structure qui va changer la donne. Tout dépendra de la volonté des médecins de changer le système ou de continuer à agir dans leurs intérêts propres.

Pour moi c’est un nouvel espoir…

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?