UFML fact-checking

Afin de pouvoir répondre de façon argumentée en toutes circonstances aux affirmations et autres clichés qui entourent votre pratique quotidienne  que ce soit en consultation face à vos patients, en réponse à certains titres de presse ou propos de politiques et d’élus bref en toute occasion, UFML-Syndicat vous propose sur cette page sa rubrique fact-checking à utiliser sans modération.

N’oubliez pas cependant que 88% des français ont confiance en leur médecin, il ne tient qu’à nous de rétablir certaines vérités !

Les médecins, des brutes en blanc ? C’est tout l’inverse, conclut une étude de la DREES

1/ les médecins gagnent en moyenne 31 euros à chaque consultation

2/ les professionnels de santé sont les principaux responsables de la fraude à l’ Assurance Maladie

3 / Les honoraires des médecins sont trop élevés et entrainent un renoncement aux soins

4/ Les médecins libéraux sont-ils des salariés de la Sécurité Sociale ?

5/ les médecins s’installent dans les régions ensoleillées et il n’y en a jamais eu autant

6/ 30% des actes médicaux ou des dépenses de santé seraient inutiles ?

7/ 60000 morts par an seraient dues aux erreurs médicales ?

8/ La Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP) améliore t’elle la prise en charge des patients ?

9/ Données de santé: DMP et base-patient mis en place par la loi Touraine, modernes et sans risque ?

10/ le New Deal de l’UFML plagié par Terra Nova

11/ Comment UFML-S vous défend: l’exemple de QARE société de téléconsultations

12/ Le système de santé français est le meilleur au monde

13/ Augmenter le numérus clausus permettra de résoudre le problème des déserts médicaux

14/ Les jeunes médecins ne veulent s’installer qu’en Maison de Santé Pluridisciplinaire: il faut en doubler le nombre

15/ Il faut vacciner tous les soignants contre la grippe pour protéger les patients âgés

16 / Les réseaux de soins permettent de faire baisser les coûts à qualité égale

17/ Le 1/3 payant généralisé favorise l’accès aux soins et le désengorgement des urgences

18/ Le 1/3 payant généralisé est pratiqué dans toute l’Europe et ne menace pas l’indépendance des soignants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?