Baisses de cotations : et si on baissait les salaires de la haute administration ?