Article 99 – Communiqué des médecins radiologues – le 14 décembre 2020

Dr Henri Guerini - RadiologieChers Collègues,
Le 30 novembre 2020 a signé le retour de l’article 99.

La fin du fameux accord « gagnant-gagnant » entre la FNMR et l’État qui n’aura eu comme effet positif que de sceller l’accord entre l’union des radiologues de France (URF) et l’UFML-Syndicat. Nous avions considéré cet accord comme “la goutte d’eau” et je vous invite à lire l’acte fondateur de l’UFML-X-Ray qui résonne comme une prophétie.

Cet article 99 permettant à l’état de baisser la cotation des forfaits d’imagerie sans négociation, était pour nous une insulte à la convention médicale. Il aurait dû déclencher en 2018, un retrait immédiat des signatures conventionnelles par les syndicats transversaux. Presque 3 ans après, le bilan est catastrophique. Nous ne reviendrons pas sur des années de soumission, de signatures complices, de baisses de cotations absurdes et calamiteuses et surtout d’humiliation de notre profession. Que faudra-t-il de plus pour que les radiologues se réveillent !

Plus les baisses de cotations s’accentuent, plus les structures s’affaiblissent. Plus les structures s’affaiblissent, plus les jeunes s’inquiètent pour leur avenir. Plus les jeunes radiologues s’inquiètent et plus les fonds d’investissement se réjouissent, car il n’est alors pas très compliqué de fondre sur les plus anciens, souvent propriétaires d’une majorité des parts de leur structure et proches de la retraite. Il aurait été difficile de convaincre de jeunes associés de vendre dans un contexte serein, il est maintenant très simple de les faire céder aux sirènes de ce qui a détruit la biologie. N’ayez pas de doute : ceux qui jadis prétendaient défendre la profession seront les premiers à la vendre à des fonds d’investissement. Vous ne compreniez pas comment l’on pouvait se réjouir de signer baisse sur baisse, pourquoi certains ont refusé de soutenir, contre toute logique les actions dans la rue ou au Conseil d’État pour défendre la radiologie ? Maintenant vous avez la réponse à toutes vos questions.

Il n’est pas trop tard pour réagir, car notre profession ne dépend pas que des machines et sans le radiologue, le plateau technique ne peut  fonctionner seul. Nous sommes encore les acteurs de notre avenir, les propriétaires de nos structures et l’IA nous rendra plus forts et omniprésents dans le diagnostic comme en interventionnel. Même si des restructurations seront nécessaires, nous sommes certains que nous pouvons encore inverser cette tendance de vente de notre profession à des financiers.

Les élections URPS de 2021 approchent et le premier acte d’une révolte de la radiologie sera de signifier un tournant vers un syndicalisme de rupture, sans concession défendant la qualité plutôt que la dérive vers le low-cost et le productivisme qui nuira à notre profession, mais surtout à nos patients. Nous espérons également que la FNMR tirera les leçons du passé et de cette dernière humiliation pour soutenir enfin un syndicat transversal comme l’UFML-S qui ne trucidera pas la profession. La branche X-Ray de l’UFML-S ne communique pas à tort et à travers, mais uniquement lorsque nous estimons qu’un tournant s’opère pour notre spécialité. Nous avons alerté à chaque fois et nous le faisons à nouveau. La prochaine vague sera celle des fonds d’investissement achevant le travail de l’article 99 en nous faisant perdre toute autonomie.  Ce sera alors le coup de grâce. Nous ferons tout pour tenter d’empêcher cela, mais sans votre mobilisation rien ne sera possible.

Rien n’est fini, tout commence.
Dr Henri GUERINI (Vice-Président de l’UFML-Syndicat ) pour l’UFML-X-Ray

Tags:
6 Commentaires
  1. gadarinian 4 mois Il y a

    Pardi après les revalorisations bloquées pour les médecins libéraux l’article 99 et 30%de diminution pour les infirmières ! Circulez il n’y plus rien à voir !

  2. boussebaa 4 mois Il y a

    Je suis d’accord avec vous et vous soutient

  3. Durod 4 mois Il y a

    La France compterait parmi les pays d’Europe avec un nombre conséquent de psychiatres ? Si la part de névrose prise en charge par les psychiatres de ville était orientée vers les psychologues le service public aurait peut être plus de bras. Un certain nombre de spécialistes sont ainsi sortis de manière incontrôlée de la maison mère que nous n’arrivons plus à contrôler les besoins. Manque de cohérence globale du système et trop de liberté autorisée en dehors du champ des compétences. Ouvrir le champ de compétence des psychologues en partenariat avec les psychiatres. Mais je ne fais pas partie du lobbying psy et mon esprit est peut être non suffisamment informé.

    • Auteur
      Zigmund 4 mois Il y a

      je publie votre commentaire qui n’a pas vraiment de rapport avec l’article sur les médecins radiologues . je pense qu’il vous manque quelques ou beaucoup d’informations

  4. Pietrin 4 mois Il y a

    Je ne comprends touts pas pourquoi notre syndicat, Luniaux pour une médecine libre et indépendante exhorte par les médecins à faire une grève totale longue Et que les médecins refuse de participer comme je le fais avenir renfort Covid dans les établissements de santé publique qui nous crache dessus

    • Auteur
      Zigmund 4 mois Il y a

      ???

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?