« Mort annoncée de la médecine libérale »