Loi sur la fin de vie : l’aveu gravissime d’impréparation de la ministre