400 médecins chauffés à blanc lancent la grève « coup de semonce » dans un amphi parisien