Chartres : hommage à notre confrère

Jack

JackL Ufml a rendu hommage à notre confrère le Dr Rousseaux assassiné le 1 février dans lexercice de ses fonctions ,cérémonie digne en présence de sa famille devant la Prefecture de Chartres .Après une minute de silence ,le Dr Gaillot a déclaré que l’état ne respectait plus ses soignants .Les cabinets du départements ont été fermés en signe de solidarité .Le Dr Isabelle Le Coarer Luck et moi même avons eu l’honneur de représenter l UFML .

 

 

Isabelle Le Croarer LuckLes seules fleurs de ce mardi 7 février 2017 devant la préfecture de Chartres, qui étaient celles de l’UFML, sont restées sur le parvis, personne ne saura pourquoi elles sont là… Des passantes dans la rue s’étonnent de ce rassemblement silencieux et digne. Elles n’étaient pas au courant. Je leur explique : “C’est juste le rassemblement de confrères venus porter hommage à l’un des leurs atrocement assassiné dans l’exercice de sa fonction. Juste des médecins lambda, solidaires de la souffrance de la famille présente, de la patientèle qui pleure un médecin dévoué et empathique. Juste des confrères et consœurs conscients que ce drame pourrait advenir à chacun d’eux. Juste des médecins profondément ébranlés de cette tragédie qui ne semble émouvoir ni le ministère ni le gouvernement dont aucun représentant n’était symboliquement présent. Juste des médecins en souffrance qui déplorent le manque d’intérêt et de réactivité de l’état devant la sécurité et le respect dus à leur exercice en voie de disparition et pourtant si utile à la société. Elles acquiescent, car elles sont inquiètes, comme beaucoup de Françaises et Français, elle savent ce qu’elles doivent à leur généraliste dont elles redoutent le départ en retraite sans successeur, dans ce département d’Eure-et-Loir, un des plus anciennement sinistré en nombre de médecins traitants, mais hélas désert étendu à beaucoup d’autres territoires de France maintenant … Une représentante administrative récemment arrivée sur Chartres me parle: “Oui, je suis étonnée de ce désert médical ici. Les médecins sont vraiment mal répartis en France. En Aquitaine, il y a trop de médecins !” Trop de médecins ou juste des médecins qui ont le temps de s’occuper plus sereinement de leurs patients sans être submergés de travail ? Les médecins d’Aquitaine ne sont pas au chômage, il me semble, ils travaillent tous ! Elle ne semble pas comprendre. Encore une hypothèse idéologique d’une administration anti-médecin ? Ou juste l’incompréhension du rôle et de la mission du monde médical auquel on s’acharne à retirer les moyens humains de prendre soin des gens… Les médecins s’éparpillent pour retourner à leurs patients, l’hommage est rendu, il sera vite enfoui dans le silence médiatique malgré les micros présents plus pressés de retourner à des affaires plus porteuses. Au revoir, Docteur, ces quelques fleurs UFML sur le parvis de la préfecture, symboles d’une médecine libre et fière, te sont dédiées, et même si elles finiront sans doute dans la poubelle, aussi peu respectées que les compétences, le travail et le dévouement des médecins de France, tes confrères ne t’oublieront pas…

fleurs

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?