Déconventionnement arbitraire, le décret de trop !

Pour remercier les médecins et les soignants de ville de leur engagement face au #Covid19 Jean Castex et Olivier Veran ont signé un décret qui donne le droit aux directeurs de Caisses Primaires d’Assurance Maladie de les déconventionner jusqu’à 3 mois autoritairement si ils jugent qu’il ont commis une faute grave. Le médecin de ville peut donc être condamné sans étude de son dossier en Commission Paritaire Locale et ses patients (qui n’ont rien demandés) déremboursés si ils le consultent .

C’est en France, décembre 2020 : un médecin n’est pas un justiciable comme une autre.

Le décret voté en pleine crise COVID

Déconventionnement décret
Tags:
6 Commentaires
  1. PLANTARD 2 mois Il y a

    Une preuve supplémentaire que le conseil de l’ordre n’a aucune utilité. Pour les truands, car il y en a, la recidive et donc les condamnations du conseil de l ordre national pourraient aboutir à une décision de déconventionnement en accord avec la caisse nationale.
    Qu’en est il des propos assassins de l’infectiologue Marseillais ? Pas de condamnation? Pas de sretrait de titre de Professeur? ??

    Tout ceci est désolant, mais sachez que vous êtes le seul syndicat à défendre avec vérité les médecins.
    Merci pour ce que vous avez fait. Je tire ma révérance en 2021 et je suis triste pour la médecine que j ai beaucoup aimé…

  2. Silvéra 2 mois Il y a

    Inadmissible on devrait faire grève je connais très bien les CPAM et certains directeurs ou triceps sont des vrais C hors de question de laisser passer ça

  3. perriot 2 mois Il y a

    Trop c’est trop.
    J ai recu une déclaration de reconnaissance de maladie pro mi novembre pour un covid du 23 mars…aucune reconnaissance de notre dévotion.
    C est l heure d une grève dure et sans état d ame .

  4. Marques 2 mois Il y a

    Chiche !
    Et si au premier sanctionné, on se mettait tous en demande de déconventionnement massif ?
    Mais , collectivement, aurions nous ce courage ?

  5. Chevalier 2 mois Il y a

    Aucun administratif n’a le droit de juger .
    La justice ne concerne en France que les tribunaux .
    Assez de cette admistration dictatoriale qui s’arroge tous les pouvoirs !

  6. CROS 2 mois Il y a

    inadmissible et incroyable, une mesure d’éviction du conseil de l’ordre qui porte atteinte à notre liberté et semble totalement en décalage de la constitution française

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services
ut venenatis eget Phasellus in neque. Sed ipsum diam ut at pulvinar
Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?