De l’importance de voter UFML-Syndicat aux URPS

Cher Ami, Cher Confrère,

Les élections URPS sont là.

Si vous ne savez pas à quoi servent les URPS, cela signifie que les syndicats en place n’y ont pas défendu notre médecine.

Il suffira d’un syndicat efficace devenu représentatif pour que ça change.

Tous les syndicats ont des défauts.

On peut dire avec facilité “je ne vote pour aucun,  car aucun ne correspond à 100% à ce que je pense”, puis s’exprimer avec indignation contre le massacre de la médecine hospitalière comme libérale.

Ne pas voter, c’est s’estimer satisfait de la situation de la médecine d’aujourd’hui, et, par avance, de demain. C’est disqualifier toutes vos protestations à venir. On doit chercher quelle attitude, quel vote fera que dans 1 an, dans 5 ans, la pratique de la médecine aura fini de se dégrader, et reprendra des couleurs. Je préfère soigner mes patients plutôt que  faire  du syndicalisme, mais j’ai choisi de rejoindre l’UFMLS.

Ou plutôt, je n’ai pas choisi.

Trois raisons majeures me l’ont imposé, c’est une question de dignité. Ces mêmes raisons vous imposent de voter.

1) La corruption officielle des syndicats par l’État est insupportable : 1 million par an pendant 5 ans si et seulement si un syndicat signe la convention. De belles notes de frais, des locaux pour ses dirigeants. C’est un appel, jusque là réussi, à la trahison des adhérents. Je ne peux pas faire confiance aux syndicats (ni à leurs branches nouvelles issues des mêmes compromissions) qui ont été payés pour signer les avenants, la ROSP, tout ce qui éloigne les honoraires de leur vraie valeur, tout ce qui renforce l’administratif au détriment des soins.

2) Nos tutelles ont reconnu que le tarif opposable n’a aucun lien avec la valeur de la consultation. En effet, le même acte a un tarif opposable différent selon la situation administrative choisie par le médecin. C’est un aveu écrit et publié. Aucun syndicat “institutionnel” ne s’est emparé de cette officialisation pour imposer que l’expression “tarif opposable” soit remplacée par “base de participation de la Sécurité sociale”. Car une fois établi que 23 € n’est qu’une base de participation de la Sécurité sociale, la revalorisation rapide des honoraires au niveau moyen européen (50 €) deviendra inéluctable.

3) Les taux de suicide et de burn-out des médecins sont très élevés. C’est la conséquence de nos responsabilités extrêmes, du poids de l’administration. C’est aussi la conséquence d’un harcèlement moral d’État. Lorsqu’une consultation par le temps et la réflexion que vous y consacrez, ou par vos compétences particulières va changer la vie d’un patient (et faire économiser des dizaines de milliers d’euros à l’État), avoir l’obligation d’écrire que cet acte vaut 23€ est un harcèlement moral.

Quand une infirmière sous la pression de l’urgence des soins, par manque d’effectifs, doit choisir entre courir à la pharmacie chercher l’anesthésiant pour sonder M. X ou sonder sans ce gel pour poser la perfusion de Mme Y, c’est un harcèlement moral qu’elle subit en étant obligée de mal faire son travail. C’est un harcèlement moral de toute l’équipe soignante… En plus d’être intolérable pour les patients concernés, donc pour nous. Car, nous qui sommes médecins mais pas ministres, avons cette empathie qui nous guide et nous pèse à la fois.

Jérôme Marty préside l’UFMLS avec une efficacité médiatique qui fait défaut à tous les autres syndicats. Par lui, l’UFMLS répond avec une clarté et une efficacité qui savent clore les débats inadmissibles sur la gratuité de nos études, sur les médecins nantis, et autres sujets sur lesquels il était temps de montrer qu’il n’y avait pas de débats.

Nous payons nos études et méritons chaque euro par notre jeunesse qui y a été consacrée, par la sueur de notre front, par les soins donnés, par le souci de nos patients.

En conclusion, vous devez voter aux URPS ou renoncer à vous plaindre, car la médecine de demain sera celle de nos votes, celle que vous aurez choisie, a fortiori si vous ne votez pas.

Je ne vous demande pas de voter UFMLS par confiance, sympathie ou amitié. Je vous le conseille parce que la corruption d’État des syndicats médicaux doit s’arrêter là. La médecine voulue par les médecins, considérée et respectée par tous doit revenir. Je vous le conseille parce que j’ai les mêmes intérêts que vous : voter UFMLS est aussi votre intérêt personnel, quel que soit votre mode d’exercice, généraliste comme spécialiste.

N’attendez pas demain. Votez aujourd’hui, votez pour vous, votez pour la dignité de notre avenir. Et surtout, restons unis. –

Dr Laurent Laloum 15 Place Richard Baret 75017 Paris Site web laloum.fr

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?