Hommage aux soignants libéraux

Les soignants libéraux peuvent mourir…

Une chanson de plus, en hommage aux soignants de l’hôpital…

Apres l’hommage de 350 artistes, c’est Pascal Obispo, Marc Lavoine et Florent Pagny qui rendent hommage aux soignants de l’hôpital.

Les bénéfices iront aux hôpitaux de France.

Qui chantera pour les soignants libéraux?

Qui leur rendra hommage?

Qui parlera de ces femmes et de ces hommes qui sur tous les territoires s’engagent souvent sans moyens de protection ou si peu, auprès des patients ?

Ils sont pourtant auprès de plus de 90 % des malades atteint de covid19.

Un nombre important d’entre eux, plus de 2000 médecins , (combien de pharmaciens, d’infirmières, de kinés?) se sont contaminés, combien ont été hospitalisés, combien sont morts de leur engagement ?

Pas de chanson pour eux, pas d’hommage, juste quelques lignes tout au plus… Des blouses transparentes …

Il n’est nulle question d’opposer la ville à l’hôpital, mais de rappeler qu’il n’y a qu’une médecine, et qu’il n’y a que des soignants, engagés en un même combat…

Mais le silence est une terrible déchirure.

Oui nous avons mal de cette indifférence, oui nous souffrons de cet oubli.

Le Directeur général de la santé refuse de lever le voile sur la contamination des soignants, ces chiffres montreraient pourtant le lourd tribut payé par les soignants libéraux.

Sur 7 médecins tombés 5 étaient pourtant des médecins libéraux, partie visible d’un iceberg de douleur qui uni les blouses par delà les secteurs, mais le silence est une terrible déchirure.

Je le dis ici, comme nombre de mes consœurs et confrères, de mes collègues de soin, j’ai mal, mal de cette inexistence, et face à cette absence de mots et de reconnaissance, je leur dis : vous êtes l’indispensable, votre hommage est dans les yeux des patients, dans ces regards qui valent 1000 paroles , 1000 chansons.

Ces regards là ne passeront pas à la télé, nul d’autre que vous ne sait les traduire. Ils sont la récompense à votre engagement et votre richesse, gardez les, soyez fier de les recevoir, comme ceux qui vous les donnent sont fier de vous avoir à leurs cotés.

Dr Jérôme Marty, UFMLS

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2020

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?