Lettre ouverte à JM Bigard et à F Lalanne.

Nous avons lutté face au virus
Sans armes et sans protections nous l’avons fait.
Vous n’étiez pas là…
Nous l’avons tous fait, de la ville, de l’hôpital,
Nous nous sommes levés
Vous n’étiez pas là…
Les malades arrivaient par milliers, consultations, hospitalisations, réa…
Vous n’étiez pas là…
Nous manquions de masques, de surblouses, de produits d’anesthésie
Nous les avons cherchés, nous les avons remplacés.
Vous n’étiez pas là …
Nous avons hurlé les manques, dénoncé les erreurs et les manipulations de la DGS et du ministère de la santé.
Vous n’étiez pas là…
Chaque jour, chaque heure, avec nos moyens, nos savoirs, notre éthique, notre responsabilité, nous avons continué à lutter.
Vous n’étiez pas là…
De malades en malades, beaucoup se sont contaminés, contaminés… morts…
Vous n’étiez pas là…
Vous n’étiez pas là…
Planqués, loin du risque, loin de la souffrance, des cris, de la panique, de la peur…
À l’abri du feu, vous avez nié l’ennemi que l’on combattait.
Parce que vous n’aviez pas le courage de l’affronter, vous vous êtes déguisés.
Résistants d’opérette, “jean moulins à vent”, vous avez inventé des lignes de front.
La maladie n’existait pas, les ennemis étaient celles et ceux qui se battaient , celles et ceux qui vaccinaient.
Et pour masquer que vous étiez trouillards, vous avez joué les gueulards.
Comme si les affirmations les plus imbéciles, les propos les plus faux, les idées les plus dégueulasses étaient validés par le verbe haut et la bestialité la plus crasse.
Vous nous avez salis…
Dictature, collabo, génocide, étoile jaune, Nuremberg sont vos mots…Ils voudraient faire peur, volés à l’horreur, ils ne sont que l’expression de votre dé shonneur.
« Crève, connasse ! » D’estrade en plateau télé, vous insultez, vous menacez…Vous posez vos grosses pattes dégueulasses sur un combat, dont vous n’êtes pas.
Vous êtes le nez rouge et purulent des manipulateurs et des profiteurs de crise. Scientistes, gourous, généticienne virée, professeurs sans morale, producteurs de documenteurs, avocats intéressés, plus vous puez, plus ils paraissent doués…
Vous êtes la partie grossière du corps du complotisme, son orifice béant et malodorant.
Vous êtes de ce fait sûrement moins responsables, de ce coté point d’hypothèse, c’est une évidence des plus crue, qui quelque part vous protège, on ne réfléchit pas par le cul…
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?