Lettre ouverte aux médecins libéraux – Dr Guillaume Dewevre Secrétaire Général de l’UFML SYNDICAT

Guillaume Dewevre - Secrétaire Général de l'UFML SYNDICATAlors que nous sommes de moins en moins nombreux, notre quotidien de plus en plus difficile, pleinement investis durant la crise du COVID qui a emporté 80 confrères, nous pourrions espérer de l’Etat une sacralisation de la médecine et une juste revalorisation !

Mais c’était sans compter sur un Etat-comptable qui a pris sciemment la décision d’ubériser notre système de soins.
Non, il ne veut pas nous revaloriser ni préserver le temps médical ou reconnaître notre engagement : il a fait le choix de nous mépriser et de nous remplacer !

Que pensez-vous de la volonté du ministère qui défend la généralisation des assistants médicaux au nombre de 10000 alors qu’une récente étude démontre leur faible impact sur le gain de temps médical et notre exercice ? (Quotidien du Médecin, publié le 06/10/2022)
Le courage politique serait de résoudre efficacement le problème des RDV non honorés, évalués à 28 millions par an, en responsabilisant les patients et sanctionnant ces incivilités !
Et de nous débarrasser des freins administratifs qui alourdissent inutilement notre exercice (dossiers MDPH, certificats, renouvellements ALD…) pour gagner du temps médical !

Que pensez-vous du PLFSS dont l’article 22 réduit le rôle des syndicats non signataires et pire, l’article 44 qui défend l’indéfendable condamnation par extrapolation des indus, offrant aux médecins moins de droits qu’à un délinquant ?

Que pensez-vous encore du CNOM dont le dernier courrier, qui aurait pu être dicté par la CNAM, enterre sobrement et sans émoi le rôle central et intime du médecin traitant au chevet de plusieurs générations de français ?
Devrions-nous accepter ce rôle imposé et sans concertation de coordinateur d’ESP dont l’exercice, sous notre responsabilité professionnelle en plus d’une contrainte populationnelle, serait contractualisé et remercié par plus de forfaits!? (CP du CNOM 07/10/2022)
Entre le CNOM de 2022 et la CNAM, seule change une voyelle car les idées sont confusément semblables !

Que dire de la volonté du Comité de liaison des institutions ordinales (CLIO) qui promeut les pharmaciens et IDE, référents et nouveaux professionnels de 1ER recours, remplaçant les médecins avec des transferts de tâches croissants, diluant notre exercice dans toujours plus de CPTS largement subventionnées ? (CP du 13/10/2022)
OUI, la médecine libérale est méprisée, la médecine générale ostracisée, moquée par des Ordres opportunistes prêts à dépecer notre activité et normaliser ce qui était jusqu’alors un exercice illégal de la médecine !

Que pensez-vous de cette 4è année de médecine à laquelle s’opposent les principaux syndicats, ISNI et ISNAR IMG, nouvelle conscription faisant des IMG de la chair à canons ?
Pensez-vous vraiment que forcer des médecins à exercer dans des territoires abandonnés de la République aura d’autres effets qu’une désaffection de la MG et la fuite des talents !?

Que pensez-vous de cette volonté électoraliste d’obligation à la PDSA et de numérisation à marche forcée des ordonnances pour mieux nous contrôler, considérant que plus de 40% des MG ont plus de 60 ans et prendront donc la décision de fermer leur cabinet ?
Que pensez-vous de cette folie institutionnelle qui oblige les médecins retraités à cotiser à perte pour la CARMF qui refuse de les exonérer car cela diminuerait encore la valeur du point ?

Même CARMF qui considère que notre niveau de vie est stable…mais à activité croissante !

Et c’est sans compter sur le mépris institutionnel dénonçant les médecins fraudeurs pour mieux nous salir avant la convention alors même que cette étude téléguidée a pour biais de sélection majeur d’être réalisée sur un échantillon de médecins ‘sélectionnés’ !

Que pensez-vous d’un acte à 25 euros tellement sous valorisé que des médecins salariés voient leurs baux rompus pour manque de rentabilité, un acte sous le niveau de l’inflation considérant les 20 euros en 2000 qui devraient donc être au minimum à 30 euros ?
Ceci résulte d’une volonté de la CNAM de nous exploiter considérant que ce niveau de valorisation notoirement ridicule nous pousse à majorer le nombre d’actes…
Belle hypocrisie alors qu’ils défendent aussi la forfaitisation des soins !

Mais que nous a apporté cette forfaitisation des soins sinon l’asservissement des médecins à la CNAM et le blocage de la revalorisation de l’acte pour des miettes dont les critères, les objectifs, l’évaluation ne dépendent que des CPAM, juges et parties, faisant des médecins de simples variables d’ajustement, esclaves d’une enveloppe budgétaire ?

Et que penser des syndicats dont le but essentiel est de défendre les médecins et débattre de l’organisation des soins, dont les négociations conventionnelles passées se sont résumées à une parade car la CNAM impose l’ordre du jour et sait amadouer les moins farouches en offrant une rémunération confortable et le droit de siéger en CPL aux seuls signataires ?
Qu’attendent les syndicats pour unir leurs forces, imposer des conditions de négociations équilibrées avec une CNAM qui doit retrouver sa place de partenaire et non omnipotente ?
L’UFML SYNDICAT a adressé dans ce sens un courrier à tous les syndicats dont nous attendons le retour avec impatience…si l’un d’entre vous a des nouvelles !?

MÉDECINS, notre belle profession n’a jamais été autant méprisée, dépecée, abandonnée ! Il est temps de passer à l’action : qu’une étincelle fasse de notre colère un brasier !

Et alors que le Ministère de la santé et des solidarités et la CNAM demeurent sourds et aveugles à la situation de la médecine libérale, à tant de souffrance et d’injustice, l’UFML SYNDICAT organise LES ASSISES DU DÉCONVENTIONNEMENT les 3 et 4 MARS 2023 à Paris !

Puisqu’ils veulent faire sans nous, faisons sans eux !
Vive la Médecine LIBERALE, Vive l’UFML Syndicat !

Dr Guillaume DEWEVRE
Secrétaire Général UFML SYNDICAT

6 Commentaires
  1. Ettore Marzano 2 mois Il y a

    Je rejoins complètement ces observations. La profession libérale est gravement malade et compromise. Les conditions de travail sont de plus en plus difficiles. Nous devenons un engrenage d’un système sanitaire qui nous soutient plus. La pression administrative, fiscale et juridique conditionne la qualité de notre travail et après on s’étonne que il y’a une perte de vocation. On perd le respect des gens, car notre profession est diminuée malgré les efforts et les études que notre parcours comporte.
    C’est désolant, heureusement qu’on aime ce qu’on fait.
    Bien amicalement
    Ettore

  2. GASSON 2 mois Il y a

    ALORS QUE LA CGT CONTINUE LA GREVE MALGRE LES 5% D AUGMENTATION EN ACCORD CADRE LES MEDECINS CONTINUENT A TRAVAILLER AVEC LEUR TRIPES EN ETANT CONSIDERE COMME DES ESCLACE MISE EN PLACE D UNE 4 EM ANNEE POUR METTRE UN PANSEMENT SUR LES ZONES BLANCHES / NON REVALORISATION DE LA VALEUR DES CONSULTATIONS DEPUIS 15 ANS // ESCLAVAGE ET MAIN MISE DE LA CNAM OU ON NOUS FAIT DES PROMESSES ET OU ON NOUS PROMET DES PRIMES SI ON EST SAGE .ON SUHAITE JUSTE GAGNER CORRECTEMENT NOTRE VIE PAR LE TRAVIAL SANS ETRE PLOMBE PAR LES CHARGES IMPOTS CARMF URSSAF / ETRE DEFENDUS PAR L ORDRE DES MEDECINS QUI VOUS METS DES BATONS DANS LES ROUES SI VOUS PROPOSEZ UN CUMUL EMPLOI RETRAITE EN MEDECIN GENERALE AYANT L EQUIVALANCE DE MEDECIN GENERALE MAIS AUYANT EXERCE UNE SPECILITE ET PRET A TRAVAILLER UNE JOURNEE OU DEUX EN ZONE RURAL DEMEDICALISEE POUR RENDRE SERVICE QUID DE 43 ANS PASSE A TRAVAILLER POUR L ETAT AVEC LES DEGATS FAMILIAUX PARCEQUE L ON EST TUJOURS AU BOULOT ET CELA POUR QUOI // AUCUNE RECONNAISSANCE AUCUN REMERCIEMENT AUCUNE AIDE DE QUOI QUE CE SOI ON EST DES NANTIS INCOMPRENESION TOTALE DU GOUVERNEMENT ALORS QUE LES PARENTS DE MER MACRON SONT MEDECINS TOUS LES DEUX AINSI QUE SES FRES ET SOEUR IDEME PUR HOLLANDE //QUE DE DESESPOIR ACCUMULES ET DE BURN OT NON PRIS EN CHARGE ET LES 80 MEDECINS MORT AU TAVAIL PDT LE COVI MEM PAS UNE MEDAILLE EN CHOCOLAT LES JEUS ONT RAISON D ALEER VOIR AILLEURS // ET POUQOI FAIRE 15 ANS D ETUSDE ALORS QU ON EST REMPLACE PAR DES SAGES FEMMMES OU AUTRES
    DESOLE DE LA LONGUEUR MAIS RAS LE BOL ET DESESPOIR DE NE PAS ETRE REMERCIE

  3. Dr Arnaud ZELER 2 mois Il y a

    Alors que nous sommes de moins en moins nombreux et que le président du CNOM (medecin retraité) se permet de nous faire la morale en nous expliquant comment nous devrions travailler en arrêtant le soin et en devenant des managers de professions paramédicales à qui on confierait nos missions de soin, il existe un CDOM dans le département 74 qui refuse qu’un médecin généraliste (moi) s’installe dans un centre de santé comportant un autre MG croulant sous les patients, des psychologues, des sages femmes etc sous prétexte qu’un ostéopathe vient également y travailler un jour par semaine. Le problème n’est pas la salle d’attente commune (elles sont séparées) ni les entrées séparées (c’est le cas). Le problème est simplement que le CDOM, tout comme le CNOM, est parfaitement déconnecté de la réalité et se donne comme seule mission de faire choper les jeunes médecins qui souhaitent s’installer… si des journalistes passent par là et sont intéressés par cette histoire vous pouvez me contacter : dr.zeler@gmail.com

  4. MICHEL DELVALLEZ 2 mois Il y a

    NOS SYNDICATS SONT TROP FRILEUX ET LE MORT EST FAIBLE
    FERMETURE DES CABINETS MEDICAUX !!!!!
    greve et retour des requisitions
    deconventionnement

  5. hadjadj 2 mois Il y a

    Autre INEPTIE
    je viens de recevoir un courrier de DE LA CNAM QUI M ACCUSE D AVOIR EFFECTUE 24% D ACTES EN TELEMEDECINE AU LIEU DES 20% ALLOUES PAR LES DISPOSITIONS DE L Avenant 9 DE LA CONVENTION DE 2016 pour les médecins exerçant en cabinet individuel
    je pensai que nous étions en 2022 avec des déserts médicaux post covid et ils se cachent derrière la qualité des soins .

    On marche sur la tête …..et c est pas fini.

  6. Tony 2 mois Il y a

    Bravo Guillaume.
    Tiens je viens d’apprendre ce soir à la radio que, après les déserts médicaux et les urgences surchargées, je faisais aussi partie de celles et ceux qui sont responsables de la surcharge des services de pédiatrie hospitaliers.
    Je fatigue de ne rien faire 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2022

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Ouvrir la discussion
1
Besoin d'aide ?
Scan the code
Bonjour,

comment puis-je vous aider ?

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?