Dernière ligne droite

Article issue du Quotidien du médecin 

« On veut une médecine debout alors que d’autres se battent pour une médecine courbée. Depuis 25 ans, ils ont tout accepté. Virez-moi ces gens. C’est la honte de la médecine ». Durant deux heures, le Dr Jérôme Marty, président de l’UFML-Syndicat, entouré de son bureau, a tenté de galvaniser ses troupes, lors d’une soirée webinaire avec ses adhérents et des candidats de différentes régions.
L’Union française pour une médecine libre est l’un des huit syndicats en compétition pour ces élections professionnelles (du 31 mars au 7 avril). Ce scrutin est déterminant pour ce jeune syndicat (créé en 2017 après avoir été une association) qui ambitionne d’être reconnu représentatif, lui assurant de participer aux prochaines négociations conventionnelles.
Le modèle des CPTS, c’est non
Les cadres ont pris pour cible les centrales polycatégorielles et plus particulièrement la CSMF mais aussi la nouvelle union monocatégorielle Avenir Spé-Le BLOC. « Notre principal concurrent est Avenir Spé-Le BLOC, a même lancé en début de soirée le Dr David Schapiro, vice-président du syndicat. C’est important de faire comprendre que Le BLOC s’est allié à Avenir Spé, une émanation des spécialistes la CSMF, non pas par conviction mais pour survivre », avance l’ophtalmologiste. « On défend tous les médecins dans une transversalité mais pas dans le modèle de la CSMF. Ces gens-là ont échoué. Nous n’aurons pas peur d’aller au feu », a renchéri le Dr Marty.
Les adhérents s’interrogent sur les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), ces pools de libéraux censés structurer le secteur ambulatoire face à l’hôpital. Quelle est la position de l’UFML ? « On n’est pas contre le regroupement des professions de soins. Mais le modèle des CPTS qui a été mis en place prône une organisation sous la coupe des ARS et des GHT, des outils qui sont là pour mettre à bas le paiement à l’acte et la médecine libérale. C’est non », lance le généraliste de Fronton.
Accès aux honoraires libres pour tous
Autre bataille : la rémunération. Le syndicat défend la revalorisation de l’acte de référence à 50 euros, assorti « d’honoraires libres pour tous » ainsi que la suppression des secteurs d’exercice actuels. « On demande que le médecin puisse prendre ce qu’il estime valoir, quelle que soit sa spécialité, ajoute le Dr Schapiro. Après, la solvabilisation du patient par la Sécu ou les assurances privées, c’est un choix politique. »
Dénonçant le système « opaque » et « complexe » de la nomenclature NGAP et de la classification commune des actes médicaux (CCAM), le patron de l’UFML propose de changer de « logiciel » tarifaire. « Je ne peux plus supporter de voir des C à 25 euros, une CCAM inadaptée, des actes de chirurgie pas réévalués depuis 30 ans, et pendant ce temps des naturopathes qui facturent 70 euros, ou la moindre consultation par téléphone d’avocat à 100 euros. Ça suffit », martèle le Dr Marty. « Dans notre système, c’est l’expert du soin qui est le médecin qui décide. Il n’a pas vocation à obéir, à rentrer dans une case. »
La participation, une des clés
L’UFML estime avoir été à la pointe des combats pour défendre la profession dans la tempête sanitaire depuis un an. « Qui s’est levé dès février 2020 quand on n’avait de masques ? Qui a mis en avant qu’il y a au moins 30 000 soignants avec un Covid long ? Personne, à part nous. » Plus récemment, l’organisation a dénoncé l’implantation de télécabines dans des pharmacies « alors qu’il n’y a pas de pénurie de médecins autour de ces pharmacies ». Le retour des vaccinodromes a également été critiqué.
Alors que la campagne touche à sa fin, l’UFML invite les médecins à voter massivement. « Si on laisse la moindre chance aux autres, ils seront encore devant, avec un taux de participation faible. Imaginez cinq ans de plus avec ces mêmes syndicats ? »
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?