Touraine : le paravent de l’échec