UNOCAM ou la vie, des oursins dans les poches

Dominique Thiers Bautrant

Dominique Thiers BautrantIls sont extraordinaires à l’UNOCAM . Voila des gens qui augmentent regulierement leurs cotisations en fonction de l’indice du coût de la vie tandis que les tarifs médicaux sont bloqués depuis des années, ont des frais de gestion de 25%, sont parvenus à convaincre le pouvoir politique que cotiser plus et de façon obligatoire ( contrats obligatoires, ANI ) et rembourser moins etait une politique de salut public si on acceptait les remboursements discriminatoires ( CAS ) , ont fait modifier à leur profit le code de la mutualité , le code des assurances, se sont imposés dans le paysage conventionnel et maintenant que l’AM et certains syndicats ont signé , refusent de payer leur part ??? Sous prétexte que les “démesurées ” augmentations n’auraient pas de contre partie et qu’ils allaient encore devoir augmenter les cotisations ? 300 millions, et en face 4 milliards de frais de gestion ( 25% de 40 milliards ) ” Sans doute la mariée n’est elle pas assez belle , pour la noce parfaite manquent les réseaux de soins étendus aux Medecins et l’accès direct aux données de Sante par le double flux . ” Mais on se fout du monde là !

Les medecins ont bien conservé les mêmes tarifs sans jamais répercuter aucune hausse des charges et perte du pouvoir d’achat pendant que la Matmut et consorts sponsorisent stades, courses de bateaux, circuits automobiles, comiques de deuxieme zône et pub nunuches ? Le probleme est que la convention est signée , et que l’argent va devoir être mis sur la table parce que Nicolas Revel et madame Touraine s’y sont engagés et que si leur partenaire les roule dans la farine,ce n’est pas le probleme des patients qui ont payé, ni des medecins, qui ont ,hélas, signé. Ça ne sent pas bon, madame Touraine, pas bon du tout car il va falloir expliquer comment et pourquoi une telle confiance dans ces organismes financiers, pourquoi ces embrassades au congrès de la mutualité,. Et il va falloir l’expliquer non pas sur des plateaux TV sans opposants, mais à des malades , des vrais gens vraiment malades, pas des colonnes de chiffres , des malades qui ne trouvent plus de médecin traitant, qui voient leurs ALD supprimées, leurs transports refusés, leurs médicaments dérremboursés et j’en passe. Le temps des explications va arriver . Mais à ce propos aussi,on avait prévenu.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?