La Nausée…

Par le Docteur Eric Sayag

 A partir de  cette  intervention parue  dans le courrier des lecteurs  du Généraliste 

 

« Réveillez-vous ! » : le coup de gueule d’un ancien syndicaliste
22.02.2018
Le président fondateur du Syndicat des médecins libéraux (SML), le Dr Dinorino Cabrera, généraliste retraité, s’insurge dans un courrier adressé à notre journal que sa mère, âgée de 94 ans et récemment opérée du cœur, ne trouve de médecin de famille qui accepte d’aller la voir à son domicile.

Comme beaucoup de Français, je suis aujourd’hui confronté à la difficulté de trouver un généraliste. Ma mère, âgée de 94 ans, et à qui on a récemment posé une valve aortique, ne peut plus sortir de chez elle pour le moment car son état cardiaque ne le permet pas. Le médecin traitant qui la suivait au Chesnay (Yvelines), est parti en retraite. Sa remplaçante ne fait pas de visite. Malgré de nombreux coups de fil, nous n’avons pas trouvé un praticien qui accepte de nouveaux patients et de se déplacer. Le président de l’Ordre local à qui je me suis adressé m’a confirmé que je recherchais « l’oiseau rare ». Je suis outré. Il n’est pas normal que la profession libérale ne s’organise pas pour suivre et prendre en charge les personnes âgées qui ne peuvent pas se déplacer. Les Yvelines ne sont pourtant pas un désert médical ! Qu’est-ce que ce doit être dans un désert. À Quimper où vit mon frère hémiplégique complet, le médecin se déplace une fois par semaine à jour fixe. Mais un œdème du poumon, ça n’attend pas une semaine ! 

Je suis un ardent défenseur de la médecine libérale, j’ai présidé un syndicat de 1981 à 2008, je suis prêt à entendre que certaines choses ne vont pas. J’ai défendu le fait que les visites soient moins bien remboursées si elles étaient injustifiées car à l’époque nous étions dérangés pour un rien, mais là, ça déconne complètement. J’ai envie de dire à la profession, il faut que vous vous réveilliez ! Organisez-vous au plus vite notamment par des délégations ou transfert de charges. (Peu importe l’expression). Ou il ne faudra pas s’étonner si les politiques cognent !

 

Cet ancien responsable syndical ne réalise toujours pas le marasme et l’état catastrophique dans lequel lui et ses coresponsables syndicaux ont conduit la médecine libérale en France. Il ne réalise toujours pas qu’une catastrophe sanitaire par manque de médecins s’annonce dans les années qui viennent.
Il ne réalise toujours pas l’ampleur des dégâts.
Hallucinant !!!

Lorsque je lis un tel courrier, je ne peux m’empêcher de repenser à La Fontaine et sa fable « La Cigale et la Fourmi ».

«Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
– Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien : dansez maintenant.»

Traduction :
« – Que faisiez vous, au moment où vous aviez les moyens de défendre la profession ?
– Allant de réunion en réunion en salons feutrés, je « vendais » l’âme des médecins et la santé des patients en acceptant et en signant tout et n’importe quoi des pouvoirs publics et de la CNAM contre des subventions.
– Ah, vous n’avez donc pas vu à quel point la population médicale était en souffrance du fait de la soumission de leurs responsables syndicaux censés les défendre ?
Et bien, voyez, aujourd’hui, le résultat de votre « travail » durant tant d’années »

 A lire sur le même sujet  la réponse du Dr Christian Lehmann  sur son blog    “un minimum de  dignité  est ce trop demander aux fossoyeurs de la médecine ?”

Tags:
2 Commentaires
  1. pb 4 mois Il y a

    +111
    Même réflexion en lisant ce “témoignage” hallucinant ! et j’ajouterai que les politques peuvent cogner : sur qui ? il n’y a déjà quasiment plus de médecins et les derniers qui restent, ne vont pas tarder à déplaquer si ça continue comme ça !
    Bien confraternellement.

  2. Bernard 4 mois Il y a

    Rappelez moi le montant de la visite à domicile ?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?