Gouvernance administrative : 30 ans d’échecs

Mr Valletoux est un administratif, il est président de la FHF.

(La FHF plaide pour le rétablissement de l’obligation de continuité des soins des médecins libéraux)
Il n’a jamais soigné, il n’a jamais eu la responsabilité du soin.
Ce monsieur est de ces professionnels qui n’existent que parce que nous, soignants, existons.
Nous, soignants, pouvons faire sans l’existence de ceux que représente Mr Valletoux.

Mr Valletoux lui, ne pourrait exercer ; pire, sa profession ne pourrait exister sans nous !
Alors que l’UFML, demain syndicat, plaide pour une vraie démocratie sanitaire, pour une gouvernance totalement partagée, où soignants, patients et administratifs ont chacun une voix de blocage, Mr Valletoux lui, parle … seul… Et voudrait décider … Seul.

Pour lui les médecins libéraux devraient se voir obliger la PDS, pour lui les médecins S2 devraient perdre leur liberté d’installation, pour lui les médecins libéraux sont financés par l’argent public…

Voilà, l’exemple type de la nécessité d’une UFML-Syndicat forte.
Pour faire ravaler leur morgue à ce type d’égocentrique ridicule.
“C’est quand même le président de la FHF”, diront certains… Et alors ???
L’UFML est irrespectueuse! C’est même un devoir face à la fatuité.
Trente ans de gouvernance administrative, trente ans d’échecs.
En médecine libérale comme à l’hôpital.
Et, alors que la plus élémentaire logique voudrait que l’on change de logiciel, il faudrait selon Mr Valletoux que l’administration oblige, encore et encore. Cette même administration qui porte, construit et impose les GHT qui gênent (un peu) Mr Valletoux (un pur trouve toujours un plus pur, qui l’épure).
Aucune qualification ne permet à Mr l’administratif Valletoux de parler au nom de ceux qui soignent.
Aucun titre, aucune responsabilité administrative, aucune appartenance à tel ou tel réseau d’influence ne saurait donner le droit d’imposer aux soignants sans leur avis et leur expertise.
À Collioure, le 09 septembre à 15 h, (13 rue Michelet 66190 Collioure) nous porterons les bases des combats à venir.

 

 

 

 

Dr Jérôme Marty, président de l’UFML-Syndicat

Venez, nous sommes médecins, soignants, nous sommes debout !

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services
sit neque. mattis mattis Phasellus risus ipsum
Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?