2019 : les 3 voeux de l’UFML-S

Si on me demande ce que je retiens de 2018 pour le secteur sanitaire, je ne réponds pas les réformes passées ou à venir, je ne réponds pas la création des assistants ni des Communautés Professionnelles de Territoires ni celle des hôpitaux communautaires.

Je ne réponds pas non plus la suppression du numérus clausus, ou la relance du Dossier Médical Partagé…Non…

Je retiens de 2018, une fois de plus, une fois encore, l’épuisement des professionnels de santé et leurs difficultés d’exercices, maintes fois relayés dans la presse tout au long de cette année.

C’est cette réalité qui aura marqué l’année et qui doit nous alerter sur l’incapacité du système à résoudre le mal qui le ronge.

Pas un jour sans avoir relaté une atteinte au respect de ceux qui portent le soin, des centres d’urgences aux services de médecine, de la pédiatrie à la gériatrie en passant par la psychiatrie , de l’hôpital à la médecine de ville.

Aides soignants(e)s, infirmier(e)s, médecins, soignant(e)s vivent à chaque instant les conséquences de politiques qui privilégient Bercy à Ségur, le chiffre à l’homme, l’économie au soin et ne perçoivent jamais les urgences à agir.

Alors c’est aux mains qui soignent que je veux adresser les voeux de l’UFMLS pour l’année 2019.

Des voeux de respect envers ces professions du soin qui jamais ne déméritent, des professions si importantes aux yeux des Français qui leur renouvellent une confiance quasi absolue comme en témoignent les statistiques ignorées de nos politiques .
C’est aussi vers ces mêmes politiques que je souhaite me tourner pour leur parler de cette confiance qu’ils ont perdue de la part des professionnels du soin à force de construire sans eux un système de santé dont ces derniers sont pourtant le coeur, et je souhaite maintenant leur  adresser des voeux de partenariat.
L’année qui vient doit être marquée par ce renversement de la gouvernance du soin.
Les professionnels de santé sont pleinement responsables de leurs actes, ils n’ont que faire de tutelles, ils ont besoin de partenariats.

Respect, confiance, partenariat :

Trois voeux pour notre système de santé, trois voeux pour celles et ceux qui le portent sur tout le territoire, trois voeux pour que les responsables politiques reconnaissent enfin les mains qui soignent et reconstruisent avec elles , cette médecine de France à laquelle nous aspirons tous.

Pour l’UFML-S, Dr Jérôme Marty
Président

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?