Rapport de la Cour des comptes: du papier pour les poubelles de l’Histoire

2 Commentaires
  1. Desgeorges Michel 6 mois Il y a

    Merci beaucoup pour ce coup de gueule parfaitement approprié à la situation.
    J’ai le privilège de faire partie de la seule équipe neurochirurgicale privée de la région parisienne.
    Aux yeux de l À RS aucun autre site n’a pu obtenir l’accréditation et ne rentre dans les normes exigée .
    Ce privilège nous le payons très cher, avec contrôle tous les six mois de notre activité pour voir si nous avons bien le quota de chirurgie crânienne.
    Nous sommes dans le 93 tous les services de neurologie ont reçu comme consigne de ne pas envoyer des patients neurochirurgicaux en secteur privé mais uniquement dans le secteur public .
    Nous sommes obligés pour être accrédité de prendre une garde neurochirurgical alors Le SAMU a comme consigne de ne pas nous envoyer de patients
    Neurochirurgicaux

    bien

  2. gautier 6 mois Il y a

    100% d’accord avec toi , ca fait plaisir de voir q’un medecin ose s’exprimer haut et fort. Je suis déçu de mes confrères bien pensant qui ont laissé faire , qui ont tout accepté, d’ou l’etat actuel des conditions d’exercices : je n’ai jamais télétransmis, ras le bol de la paprasserie, du tout gratuit ,du » j’y ai droit »,des règlementations kafkaiennes de la secu: un exemple, depuis 2 ans la secu refuse de m’envoyer des feuilles de soins sous divers motifs (la commande s’est perdu, il ya eu un gros bug informatique, mais aussi la commande pourtant « acceptée » n’a pas été honorée car il y vait un colis oublié a mon nom chez eux. Puis encore , le colis n’est jamais arrivé,il faut désormais perdre une apres midi pour récupérer a leur cpam , sur rdv 500 feuilles de soins!, puis , on ne peut plus faire que 2 commandes par an soit 1000 feuilles /an) Et la derniere en date, je tamponne des feuilles sécu non préidentifiées avec leur tampon encreur, et c’est parfaitement lisible, je me croyais sortis d’affaire,… et bien NON:car la personne chargée de traiter ces feuilles , travail sur une photocopie de très mauvaise qualitée, illisible, et renvois aux patients la feuille refusée….
    La Sécu veut nous contraindre a faire son travail, pour des clopinettes, nous transformer en « fonctionnaire » a bas cout 😉 Et nous , individualiste , nous l’acceptons, trop fiere de pouvoir encore y arriver !-) bon courage

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?