Communiqué de presse UFML Syndicat du 29/11/17 suite au rapport de la Cour des comptes

Le rapport de la Cour des comptes sur l’avenir de l’Assurance Maladie est une bombe à fragmentation qui, si elle était utilisée, détruirait notre système de santé, sans laisser la moindre issue de secours.

Brandir une fois de plus le conventionnement sélectif alors que la démographie médicale est en crise.
Il n’y a plus assez de médecins en exercice pour couvrir la demande croissante reliée au vieillissement de la population. Aujourd’hui, 30% des médecins ont plus de 60 ans en Ile-de-France  ( Paris est le premier désert médical du territoire), il n’y a plus d’héliotropisme pour les installations (Toulouse est un désert en devenir) ni de territoire spécifique pour les déserts médicaux montre une fois de plus le retard des sages de la rue Cambon.

Parler de conventionnement sélectif, d’encadrement et de recertification sanctionnante jusqu’à l’interdiction d’exercice, de mise en reserve prudentielle pour faire entrer en force les médecins dans un fléchage économique de leur exercice, prouve l’éloignement des responsables qui ne tiennent en rien compte des drames vécus par les Français.

Vouloir encadrer plus, créer une nouvelle agence assurément dispendieuse (les agences existantes coûtent  40 milliards chaque année à la nation) rend compte de la volonté de poursuivre et d’accélérer la même politique qui a entrainé l’apparition des déserts médicaux et la fragilisation hospitalière.

Forcer, encadrer, sanctionner, soumettre n’est pas une politique digne de la France.

L’UFML-Syndicat dénonce un rapport passéiste entre années 80 et mandature ministérielle précédente où il n’est fait nulle proposition face à la tempête technologique qui s’annonce par les newtech et les NBIC IA et autre médecine algorithmique.

La France mérite mieux qu’un rapport qui prétend orienter le système sanitaire au travers d’un modèle de pensée situé entre archaïsme et dirigisme , entre minitel et maitrise comptable .

L’UFML-S appelle à des états généraux de la santé et à une gouvernance partagée entre patients soignants et administration.

Dr Jérôme Marty
Président UFML-S

06 84 80 94 26

 

 

 

 

 

 

Union Française pour une Médecine Libre Syndicat
UFML Syndicat: 4 Rue Brochant 75017 Paris Contact : ufmls@yahoo.com
Bureau
Dr Jérôme Marty -Dr David Schapiro- Dr Jacqueline Goltman-Dr Valérie Briole – Dr Franck Chaumeil- Dr Marie Hélène Bonfait Bouyer – Dr Stephane Meller -Dr Lamia Slitine-Dr Paule-Annick Ben Kemoun

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?