Des miettes aux pigeons


4 milliards 165 millions d’économie sur le dos des soignants, 30 millions pour un fond d’innovation organisationnelle et…. que croyez-vous que font les fédérations hospitalières (FHF FHP) et les anciens syndicats (CSMF et MGFrance) ? Comme toujours : ils se réjouissent et se battent pour avoir la plus grande partie de ce misérable gâteau.
Que les fédérations, conglomérats de directeurs et administratifs cherchent à rendre les médecins et autres soignants dépendants de leur boutique est une chose somme toute normale au sein d’un marché d’adaptation dont ils nous considèrent comme une variable d’ajustement ou un outil de profit… mais que deux centrales syndicales osent se passionner pour cette pourriture d’os à ronger est la marque même du déshonneur.

4 milliards 165 millions d’économie sur l’ensemble du soin, sur nous , sur les patients, misérable poursuite de la logique Juppé Bachelot Touraine, c’est l’assurance de plus encore d’asservissement, de réseaux de soins, de pouvoir administratif, d’ARS, de forfaits et autres tiers payant.

30 millions pour le fond d’innovation organisationnelle, c’est la miette lancée dédaigneusement à ceux qui pensent être nos représentants, une miette qui suffit (victoire des machiavels aux petits pieds) à provoquer les oppositions et querelles de chapelles.
FHF qui, au travers des GHT, entend poser la main sur la médecine de ville au travers d’équipes mobiles et autres centres de santé ; FHP qui voudrait créer des MSP, des filières et des réseaux, et MGF et CSMF qui se réjouissent de pouvoir toucher une petite part de la petite miette.

Ils parlent FIO pendant que le système de soins s’effondre, c’est une vente à la découpe, qui s’appuie sur la faiblesse et la facilité, un classique ….
On continue ?
Qui va porter une autre voie ? Qui va porter cette autre voix ? L’UFML.
Ne vous perdez pas.
C’est à nous de construire et d’orienter.
Parler de Fond d’innovation organisationnelle au sein d’une politique de santé totalement incapable de comprendre et de préparer l’avenir est un sommet du cynisme.
Ne vous perdez pas là où les anciens syndicats se perdent.
Nous devons voir plus grand, nous devons être plus grands.
Au cours des mois à venir, vous allez voir chaque jour ces structures mettre en oeuvre leur potentiel d’adaptation pour tirer le meilleur parti du bac à sable où le ministère les maintient. Poursuivons, laissons-les se perdre.
Renforçons-nous, développons-nous, construisons une force : LA Force qui portera notre voie, la Force qui donnera notre voix !
Adhérez, faites adhérer cliquez ici

A lire dans Egora: Innovations organisationnelles : ce futur fonds qui aiguise bien des appétits

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?