2018, une année pour rien