Télémédecine. Stop , ça suffit ! Arrêtez le massacre messieurs les syndicats !

La télémédecine serait un business trop important pour être laissée aux médecins libéraux ?

C’est le constat évident que l’on peut faire au vu des négociations conventionnelles entre la CNAM et les syndicats libéraux.

Tout cela n’est qu’une mascarade digne d’ une pièce de théâtre pour marionnettes .

Pourquoi ? Parce qu’il suffit de voir que son champ d’application imposé aux libéraux ne concernera que les patients en ALD ou en institutions comme les EPHAD . Deux secteurs qui n’intéressent pas l’UNOCAM.

Les complémentaires et assureurs privés veulent capter tout le reste de la population via leurs plateformes de télémédecine pour qui tout est autorisé. Conseils, délivrances d’ordonnances et futurs réseaux de soins. L’ Etat approuve via les autorisations des ARS et la duplicité de la CNAM.

Tout a manifestement été négocié et planifié entre ces acteurs en amont . La CNAM y a manifestement intérêt par économie. Les soignants ne comptent déjà plus, n’étant qu’une simple variable économique.

Reste à imposer, négocier est une imposture, ce qui n’intéresse pas l’UNOCAM et concerne exclusivement la CNAM.

La valeur du médecin y est clairement affichée : 12 euros et zéro euro pour le médecin requérant !

Au vu des réactions et propositions des syndicats médicaux , on peut se poser des questions sur leur degré d’implication dans cette mascarade.

Il est bien certain que UNOCAM et CNAM, qui appliquent ce scénario pour marionnettes, ont déjà la fin de cette histoire au goût amer en poche. La télémédecine semble déjà perdue pour la médecine libérale qui va en souffrir terriblement , tant par la perte d’actes que par la dévalorisation que vont lui imposer les plateformes médicales virtuelles .

Alors messieurs les syndicats, on continue ?

Dr Stephan Meller. Médecin généraliste, Secrétaire Général adjoint UFML-Syndicat

Tags:
3 Commentaires
  1. Etienne loic 2 mois Il y a

    En 2014 je vous ai alerté sur la nécessité qu’il y avait que TOUS les médecins libéraux s’investissent pour que la Télémédecine soit inventée par le monde libéral (cf. Nos discussions à propos de e-docteur en 2015). Vous n’avez pas pris la mesure du changement de paradigme. Et maintenant vous vous plaignez d’en être exclus. C’est un peu ballot je trouve.
    Participez plutôt, construisez, inventez, accompagnez, plutôt que de vous plaindre d’être sur le bord de la route.
    La médecine du futur, ce sont les médecins qui doivent l’inventer.
    Bien à vous

  2. Fonta 2 mois Il y a

    Cette zone semble la seule zone sans bug pour prendre contact avec le Dr MARTY de l’UFML-S. SVP merci de nous fournir de toute urgence son adresse mail pour lui faire parvenir une documentation à propos d’une plateforme de télémédecine que vous ne semblez pas connaître : MEDVU
    Elle est conceptualisée pour les médecins libéraux par des médecins libéraux, à utiliser dans le cadre strict du parcours de soin. Elle est totalement indépendante des assurances, mutuelles etc ….Elle n’a aucun conflit d’intérêt ! Aucun médecin n’y est salarié pour y produire des prestations médicales : elle est réservée aux médecins libéraux francais installés.
    Elle correspond point par point aux critères pour lesquelles vous êtes à juste titre très inquiet.
    https://pro.medvu.fr (site d’information pour les professionnels médicaux )
    Merci de répondre à notre demande de contact mail
    Dr Eric Fonta ( directeur publication MEDVU )

    • Zigmund 2 mois Il y a

      votre commentaire a été transmis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?