Des évolutions qui peuvent interroger les médecins

Des évolutions qui peuvent interroger les médecins

 

La Société française évolue avec une technologique de plus en plus importante, et cela de manière constante.

Ainsi, depuis le début du XXIème siècle l’ordinateur est devenu l’outil indispensable au sein d’un cabinet médical. Outre le fait qu’il permette d’emmagasiner les données concernant les patients, il permet également d’effectuer la dématérialisation de données et de courriers.

De plus la COVID a permis le développement d’une nouvelle application simple pour les médecins, et exempte de toute possibilité de contamination : la téléconsultation. Cette solution au départ pas nécessairement acceptée par de nombreux professionnels de santé a vu un accroissement exponentiel en ce qui concerne son recours.

En parallèle les téléphones portables deviennent de plus en plus performants et se substituent au traditionnel appareil photo et permettent également, sous certaines conditions, de payer certaines factures.

Des travers qui peuvent devenir dangereux pour les citoyens

Au-delà de ces changements très rapides, se pose la question de la liberté de nos concitoyens. A ce niveau de nombreuses interrogations restent posées.

Ainsi, nous voyons que certaines applications très utilisées par de nombreuses personnes  donnent tous les mois les trajets effectués, cela grâce à la géolocalisation du portable. Il est possible de ne pas souscrire à cette formule, mais les données même si elles ne sont pas envoyés restent stockées.

En Chine, certaines évolutions technologiques peuvent nous surprendre voire nous agacer fortement. Ainsi tout citoyen chinois peut être suivi grâce à la reconnaissance faciale. De cette manière il est facile de mieux repérer les citoyens peu révérencieux vis-à-vis de certaines administrations, mais tout aussi inquiétant avoir une idée de leur comportement et de leur mode de vie.

En France nous n’en sommes pas arrivés à une telle extrémité.

Cependant étant tributaire des technologies, nous devons nous rendre à l’évidence nos achats par mail sont scrutés et conduisent souvent à des propositions annexes ciblées sur ces achats. Autrement dit un commerce, probablement florissant, permet de négocier vos données qui font suite à une accession sur un site sur le net.

En médecine de nombreux confrères sont inquiets de la transgression d’une  valeur fondamentale de notre métier : le secret médical. L’exécutif, l’assurance maladie, et les éditeurs de logiciels nous rassurent car à leurs yeux la confidentialité des données concernant nos patients est assurée grâce à des systèmes de sécurités.

Un exemple d’étude qui pose des questions concernant la liberté individuelle

Il y a quelques jours de cela une société privée qui assure avec brio le secrétariat de nombreux médecins a diffusé lors d’un congrès réunissant des médecins généralistes les résultats d’une enquête effectuée à partir de médecins généralistes ayant eu recours à la téléconsultation.

Au décours de la communication de cette entreprise, nous avons pu connaître les données concernant les médecins ayant effectué des téléconsultations : le nombre, les consultations qui ont été suivies d’ordonnances, le motif des consultations, la sexualité des patients….

Bref, une société privée a dévoilé avec le concours d’un médecin universitaire, dans un cadre strictement professionnel il est vrai, l’intimité des patients.

Plusieurs questions suite à cette communication se posent : Ont-ils eu l’accord de la CNIL pour diffuser ces éléments ? Les généralistes ont-ils donné leur accord pour la diffusion de ces données ? Est-il normal que de telles données sensibles soient détenues par des personnes n’étant pas des professionnels de santé ? Les data (données) générées par cette entreprise ne seront-elles pas monnayée pour une utilisation par des mutuelles ou tout simplement l’assurance maladie ?

Bref, cela nous démontre une fois de plus que nous devons être très prudents vis-à-vis des avancées technologiques qui peuvent desservir les professionnels de santé et les patients.

Même si la Société qui a fait cet exposé n’a pas nécessairement la volonté de nuire, son comportement peu conduire d’autres structures à agir de la sorte en étant plus vénales.

« Le monde numérique crée une situation où il n’y a plus de secrets ». Merkel A.

 

 

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

©2022

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?