La France ce pays qui massacre ses médecins…

La France ce pays qui massacre ses médecins…

51 % des médecins français ( 56 % pour les femmes médecins) affirment présenter des symptômes de burn-out, selon une enquête déclarative. Le suicide des médecins est une réalité trop longtemps ignorée.

Ce chiffre est en fait le même depuis quelques années, mais…

La crise sanitaire a aggravé la sévérité du burn-out.

Plus de la moitié juge celui-ci sévère : 5 à 7 sur échelle de …7 !

30% des médecins concernés ont des idées suicidaires. 14 % pensent à déplaquer.

Voila la sinistre réalité d’un pays dont les dirigeants ne respectent pas ses médecins.

Cette réalité nous l’avons pointée dès la création de l’UFML-Syndicat, cette réalité nous devons en faire un souvenir, un mauvais souvenir.

Nous voulons être de ceux qui vont améliorer l’exercice.

Nous voulons nous battre pour vous.

Trop d’épuisements, trop de pleurs, trop de drames.

Etre médecin ne doit plus faire mal, être médecin ne doit plus épuiser, être médecin ne doit plus tuer.

Il n’y a pas d’autre urgence, pas d’autre priorité.

C’est là tout le sens de notre engagement.

Dr Jérôme Marty, président UFML-Syndicat

 

Lire l’article du Quotidien du médecin:

51 % des médecins français affirment présenter des symptômes de burn-out.

 

Vous êtes médecin, vous avez besoin d’aide: contactez-nous ou  appelez-nous au 06 45 63 71 11

 

 

Pour aller plus loin, lire:

SOS d’un médecin en détresse 

Burn out des internes : des responsables ont leurs empreintes sur le manche

Tags:
1 Commentaire
  1. RAY andré 2 mois Il y a

    temps de mes études , le médecin était un notable respecté, s’obligeant a être a la hauteur de la confiance qu’on lui témoignait. les services hospitaliers étaient dirigés par des types recrutés sur des concours longs et difficiles, ils avaient une haute idée de leurs rôles de soignants et d’enseignants…ils formaient des écoles aux quelles ont restait fidèles parfois toute une vie venant assister aux réunions de service, et y demander des avis….les patrons n’étaient pas les esclaves de l’Administration, mais ils avaient le tact de ne pas le montrer…..confiance et honneur aux principes d’Hippocrate unissaient la famille médicale, toute une vie…et puis, la Réforme est venue, le Pouvoir administratif a régné sur le monde médical,jugé trop influent…et ma génération a assisté a la lente dégradation…et pourtant, il y a des trésors d’intelligence, de courage et d’humanité dans les nouvelles générations..

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services
id ipsum ipsum Phasellus tempus ut non ante. consequat.
Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?