Responsables et coupables

Jerome Marty

Jerome Marty

L’offensive des sénateurs pour supprimer la liberté d’installation (le Quotidien du médecin) 

Quand les responsables transforment les conséquences de leurs actes en cause (la pénurie médicale est la conséquence directe de la politique de la ville et de la politique sanitaire), c’est méprisable et cela montre toute la paresse intellectuelle d’une partie des parlementaires.

C’est méprisable parce que ceux-là fuient leurs responsabilités. Ils ont désaménagé le territoire, ils ont installé et construit des banlieues difficiles et violentes, ils ont laissé les centres ville devenir trop chers pour des médecins aux honoraires bloqués au plus bas de la moyenne européenne.
Ils sont coupables, responsables et coupables !

Les médecins comme la population ne font que subir les conséquences de leur incurie. Et aujourd’hui, ils parlent d’obligation d’installation et pensent : « qu’ils s’installent les médecins, là-bas, là où nous avons failli ! » « Qu’ils y aillent là-bas, les jeunes, pendant que nous, les responsables, assis sur notre cul, les regarderons une fois de plus tenir à bout de bras comme un dernier ciment sociétal, une société qui paye nos errements ! » Discours idiot de ces sénateurs. Discours  de la méconnaissance inqualifiable de la problématique.
Oser dire que l’Etat finance les études des médecins alors que l’Etat économise sur leur dos toutes leurs études, se servant des étudiants comme d’une main d’œuvre à bas coût, est une honte. (Pour rappel : économie de l’État sur le dos des étudiants : entre 82 300€ et 244 600€ selon la durée du cursus. Salaire horaire d’un externe: 2 € brut ; rémunérations horaire garde externe : 1,85 € brut ; salaire horaire d’un interne : 8 € brut ;  rémunération horaire  garde interne : 8,5 € brut) Comme est une honte cette façon de se cacher, de fuir ses responsabilités !
Ce ne sont pas les médecins qui ont désaménagé les campagnes, oublié les banlieues, créé ghettos et zones de non-droit. Ce ne sont pas les médecins qui ont fait exploser le chômage et la misère sociale, qui ont créé des fractures sociétales. NON ! Les médecins récupèrent vos erreurs et pendant que vous bénéficierez de retraites au régime plus qu’avantageux, loin de la réalité sociale et sans rapport avec les services rendus, vos médecins seront à 23 euros l’acte, à 2,48 fois la moyenne nationale en termes de suicide … Quelle est ce taux chez les sénateurs ? Vos médecins resteront soumis au burn out pour plus de 40 % d’entre eux. Oui pendant que vous gloserez sur des solutions aussi vides de sens que votre connaissance du problème, vos médecins penseront à déplaquer (certains le feront), à partir, à s’exiler, à changer d’exercice. Vous laisserez s’installer le désengagement de la Sécurité sociale, les Maisons de Santé Pluridisciplinaires subventionnées, demain aux mains des assurances, la marchandisation du soin, le médecin objet… Responsables, contemplateurs  de vos errements et de votre incapacité à penser le système sanitaire, vous êtes coupables.
Alors un peu de courage politique mesdames et messieurs les sénateurs : essayez la confiance, réformez le système avec vos médecins ! La France peut faire l’économie de votre pouvoir, elle ne peut faire l’économie d’une médecine de qualité.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?