Labyrinthe

JPBenNichoins

JPBenNichoinsJ’AVOUE, J’EN CHIE DES RONDS DE CHAPEAUX…

Je suis complétement dépassé par les événements.
Je suis un rat qui ne trouve pas la sortie du labyrinthe et qui prend conscience qu’en fait il n’y en a pas …
Le problème politique actuel dépasse la loi Santé, il dépasse la santé des concitoyens, elle ne touche pas seulement la liberté des médecins mais la liberté de l’ensemble de la population.
La liberté politique et démocratique de choisir (loi sur les élections, impossible de sortir de l’alternance ).

La liberté d’entreprendre (Complexification des normes, prélèvements obligatoires, fiscalité décourageante, prélèvement à la source CSG …).
La liberté financière (disparition du “cash” , comptes clients saisissables en cas de faillite de la banque, Bank au service de Bercy …).
La liberté de penser (Information sélective, presse aux ordres, propagande, pensée unique).
La liberté individuelle (état d’urgence ).
La liberté d’expression, ou plutôt la possibilité d’être entendu («cause toujours …”).

Il n’y a pas que nos syndicats qui sont achetés, tout fonctionne par des systèmes de privilèges, de subventions, de primes …. En contrepartie d’allégeance et de la mise en place d’un cadre rigide. (Presse.)
Je ne pressens rien de bon, et on est nombreux à avoir ce sentiment, un peu de logique pour comprendre que trop de contrôle tue l’initiative et la spontanéité , qu’il rigidifie les comportements, les robotise et au final amène à penser qu’on peut remplacer l’humain par un algorithme et faire de la médecine à la chaîne ….
Le médecin appartient à l’Etat ” responsable de la santé ” au même titre que le vivant appartient à ceux qui le décodent ou que l’individu appartient à l’Etat dès sa naissance et dès l’obtention de son numéro de Sécurité sociale ….

Toutes les portes se referment, même le Conseil Constitutionnel qui nous a sauvés in extremis du TPG a perdu son impartialité juridique pour tomber aux mains de nos ennemis …

La logique technocratique n’est même pas financière, c’est du contrôle pur, “contrôle de qualité “. Elle n’a rien à voir avec notre logique médicale, et malheureusement elle a l’oreille du pouvoir. Notre logique n’intéresse pas le pouvoir, tant que tout se passe bien c’est que le contrôle fonctionne (la mouche du coche), et si ça se passe mal c’est de notre faute, de fait puisqu’on possède même des assurances pour ça ….

En conclusion on est seul, piégé dans un labyrinthe sans sortie ….pour un rat c’est pas difficile ; soit il creuse pour se mettre en dessous (des lois ou hors de vue) soit il passe par-dessus (sortir de la convention) soit il s’installe dans le labyrinthe pour autant qu’il y ait assez à manger.

En fait “Loin de proposer un cheminement dans les ténèbres et dans l’effroi, le parcours labyrinthique invite chacun d’entre nous, au terme d’un voyage dans le temps, à une découverte de soi et à une réflexion sur la destinée humaine.” (Maurice Bag)

 

 Interstices  l’algorithme de Pledge 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?