Ta gueule bouseux !

Ta gueule bouseux!
C’est en trois mots le programme de la caisse d’assurance maladie, donc du gouvernement à l’égard de la biologie.
Ta gueule bouseux ! C’est ce qu’il semble dire à tous les Français qui n’habitent pas dans les grands centres urbains.
Les réformes précédentes ont fragilisé les structures les plus grosses et assassiné les plus petites à force de baisses tarifaires et de processus obligatoires de certifications toujours plus onéreux.


Depuis, les gros maigrissent, les maigres meurent, puis, viennent les restructurations, les regroupements, les centralisations…
Les laboratoires s’éloignent des zones rurales et des petits bourgs mais… « ta gueule bouseux ! »
En lieu et place du laboratoire de biologie, il leur est laissé des « centres de prélèvements » et, les médecins qui y exercent n’ont plus la possibilité d’avoir de résultats biologiques en 1 à 2 h comme avant, mais en 4 à 6 h … tant pis pour ceux qui vivent là… « Ta gueule bouseux! »
Et comme si cela ne suffisait pas, l’assurance maladie annonce une baisse de 180 millions sur les dépenses de biologie médicale ! 
Les restructurations vont donc se poursuivre et les méga structures ainsi créées vont fermer les « centres de prélèvements » désormais non rentables …Tant pis pour les habitants des campagnes… « Ta gueule bouseux ! »

Rien n’est exagéré, les mots qui précédent sont le constat froid des résultats de la politique économique menée par ce gouvernement comme par les précédents.
L’assurance maladie est aux ordres de Bercy, et les prétendus syndicats de médecins l’acceptent, et trompent la profession en lui faisant croire au retrait de l’article 99 qui consacre le droit donné à son directeur de baisser autoritairement les tarifs de spécialités médicales…
L’UFMLS, elle, n’a jamais cru au retrait de l’article 99 , l’UFMLS, elle, par le biais de sa filiale de radiologie UFMLXRAY a dénoncé les accords passés avec les radiologues …
L’UFMLS, elle, a dénoncé les restructurations forcées de la biologie française,
L’UFMLS, appelle les biologistes à quitter les syndicats proches de la CSMF et à la rejoindre comme l’ont fait les radiologues de l’URF.
L’UFMLS n’accepte pas que le gouvernement crée une sous-catégorie de Français, qui, désormais loin de tout, n’ont droit à rien ! Pas plus qu’elle n’accepte que ce même gouvernement détruise la biologie française pour favoriser des usines à examens sous capitaux étrangers.
L’UFMLS dit aux médecins biologistes : rejoignez-nous, quittez les structures qui vous ont trahis. Il n’est qu’un combat, celui d’une médecine humaine qui reconnaît et défend les droits de chacun à bénéficier des meilleurs soins sur tout le territoire.

Pour l’UFMLS
Dr Jérôme Marty
Président de l’UFMLS

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Logo UFML Syndicat ©2019

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Manif 14 novembre 2019

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?