Téléconsultation : ce que l’on vous cache.

Téléconsultation : ce que l’on vous cache

Pourquoi la téléconsultation n’est pas le cadeau que l’on vous montre, juste un bel emballage et  quand vous l’ouvrez : surprise,  ça peut être  l’horreur…

Que disent  ces thuriféraires ?

Que le télémachin vous permet de consulter en 3 minutes  un médecin, sans avoir à vous déplacer.

Que le service est gratuit et sans rendez-vous (le paradis, quoi ! )

Que le service est ouvert à toute heure pour répondre à vos angoisses

Que les appels sont confidentiels “tant que la délivrance d’une ordonnance n’est pas nécessaire”

On enlève l’emballage ?

Donc voilà des “bienfaiteurs” qui entendent vous permettre de consulter gratuitement et à toute heure… (« Quand c’est gratuit …c’est toi le produit…. »)

Rappel : Depuis l’Accord National Inter professionnel les mutuelles et assurances sont “entrées” dans les entreprises, or que nous dit Medaviz ?

Qu’elle entend vendre son service par abonnement à des entreprises qui le proposeront à leurs salariés et qu’elle démarche des assureurs (négociation avec trois mutuelles) Autrement dit,  l’entreprise est en lien financier direct ou indirect (ANI) avec le service médical offert. On rappelle à cet instant que, grâce à la loi de modernisation de la santé, les assurances, mutuelles etc, peuvent avoir accès à la base de données patients (où il y a tes données patient), de plus, le conflit d’intérêt est majeur pour l’entreprise qui finance le service.

La plateforme se présente comme solution aux déserts médicaux, là encore l’emballage cache la réalité : pas de résolution du problème, mais un succédané médical  qui pourrait permettre   :

-aux mutuelles d’intégrer la médecine aux réseaux de soins médicaux (ce que la loi interdisait et n’interdit plus ).

-aux politiques de présenter à zéro frais, une solution au problème des déserts médicaux. Sous l’emballage, rien n’est résolu, puisque personne ne s’est attaqué à la cause du problème démographique sanitaire, au contraire on a enkysté le problème, et le risque dès lors est que rien ne soit plus fait pour le résoudre. La structure qui finance le système (mutuelle par ex), pourrait imposer  rapidement ses prérequis en matière de service à rendre ; lié par ta mutuelle tu serais mieux remboursé si tu passes par le réseau, et pour tes données de santé, ce sera pour elle …open bar …possible.

Plus fort encore, la plateforme nous annonce qu’en dehors du “réseau” (du cadre où c’est ton entreprise ou ta mutuelle qui paie pour toi…(enfin pour toi, rappelons que tu as payé à un moment ou à un autre par tes cotisations), tout patient peut solliciter la plateforme et obtenir l’avis d’un médecin moyennant …3.95 € la minute ! Soit pour 15 minutes 59.25 € ! 2.37 fois le tarif d’un généraliste ! sans être examiné, sans connaissance de ton dossier médical, de tes problèmes et de ton histoire de vie !

Là, vous commencez à le voir le problème et l’arnaque ? Les assurances complémentaires qui n’ont pas de mots assez durs pour les “dépassements d’honoraires” passent des accords avec la plateforme…

A terme, elles pourraient faire tout pour que cela leur coûte moins que l’acte du MG et donc ta téléconsultation sera de moins de 6,32 minutes (toujours sans examen, sans connaitre tes antécédents, ton histoire de vie…) quand je parlais de conflit d’intérêt… En résumé, le but n’est bien sûr pas de résoudre le problème des déserts médicaux, mais de lier une offre médicale à l’organisme qui finance (mutuelles ou entreprises), de favoriser les réseaux de soins, de donner bonne conscience aux politiques, et de faire du fric sur ton dos !

Fin du game.

Tags:
2 Commentaires
  1. Nicolas B 11 mois Il y a

    Sans compter les Cs qui auront quand même lieu avec le MT 3 jours plus tard (dans l’hypothèse très peu probable où le problème ne serait pas résolu…) : “mais le médecin de medaviz m’a dis ceci et cela, pourquoi vous me dites le contraire, docteur ?”

  2. Galex 11 mois Il y a

    Oui, c’est tout à fait cela la Sociale Demokrati de FH….Libérale de Macron:
    Voyez la Suède, très avancée dans ce domaine où le Patient n’est Rien…Sauf Profit!
    “Suède, un Modèle Source d’Inspiration…” disait Pdt Macron a Stefan Lofven StatMinister (Elysee 31/7/17)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?