Panique à bord ?

Est-ce le signe d’une panique à bord ?

Les dernières prises de position du président de la CSMF semblent traduire les remontées d’une base adhérente qui perçoit bien le recul continu de la vieille maison.

En une pâle copie de l’UFML-S, Jean Paul Ortiz a prôné une modification du financement des syndicats par la déconnection des fonds conventionnels de la signature de la convention.


Cette prise de position pose plusieurs questions à l’UFMLS

Première question :
Combien de fois la CSMF a t’elle bénéficié de ces fonds suite à une signature conventionnelle et quelle en est la somme totale ?

Deuxième question :
La CSMF envisage-t-elle de rendre tout ou partie de cet argent, perçu dans des conditions qui pendant  des années ont  porté préjudice à notre profession par la mise en place d’un conflit d’intérêt majeur.

Troisième question :
Pourquoi avoir accepté depuis des années de « négocier le pistolet sur la tempe pour obtenir ces fonds » selon les mots de J P Ortiz, et ne jamais avoir dénoncé son agresseur ?

Quatrième question :
J P Ortiz trouve soudain malsain le jeu conventionnel parce qu’il « entraine des dérives dans les signatures de certains », de quelles structures parle-t-il ? Et là encore, peut il comparer les sommes perçues par la CSMF et celles perçues par les autres syndicats ces trente dernières années ?

Cinquième question :
J P Ortiz plagie l’UFML-S et demande à ce que les fonds conventionnels profitent aux syndicats dès lors qu’ils sont représentatifs.
Comment peut-il garantir l’absence de conflit d’intérêt alors que cette somme pallie  une érosion continue des adhésions à des structures qui ne représentent plus les aspirations de la profession ?
Pour l’UFML-S, le fond conventionnel doit être anecdotique et totalement transparent dans sa perception comme dans son utilisation.

L’UFMLS prône une cotisation commune Ordre-URPS-Syndicat, seul moyen de rendre des structures de défense professionnelle totalement indépendante du pouvoir et de ses relais administratifs.

Les statuts de l’UFMLS interdisent la perception des fonds liés à la signature conventionnelle.


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2019

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?