Cynique désert.‬

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et, une fois n’est pas coutume je voudrais saluer ces responsables politiques, ces experts autoproclamés et ces conseillers permanents, tous ces gens qui déplorent les déserts médicaux et les crises hospitalières qu’ils ont installés.


Ils ont
diminué le nombre de médecins pour « économiser »
lié les rémunérations des soignants à l’état économique du pays qu’ils ont été incapables de faire progresser
Accepté que les tarifs se bloquent au plus bas d’Europe
Ils ont fermé des centaines de maternités sur des critères à la con ( plus de 300 accouchements par an)
fermé des services de médecine, de chirurgie
fermé des hôpitaux
organisé les difficultés économiques des cliniques et favorisé l’arrivée des fonds de pension
développé des réseaux de soins pour favoriser les amis mutualistes et ouvert à des soins low cost
augmenté sans cesse la main mise de l’administration sur le soin
augmenté les charges des professions soignantes sous le poids des normes et des procédures
rendu l’état responsable de la politique de santé et les soignants variables d’ajustement économique
Etendu le pouvoir de l’administration hospitalière sur la médecine de ville
diminué l’attractivité de nos professions
Et aujourd’hui, les même responsables montrent du doigt médecins et soignants et entendent encore et toujours parler pour eux et proposer encore et toujours des solutions.
Certains d’entre eux ont traversé les mandatures, conseillé à droite, à gauche, au centre, prôné la diminution des soignants, puis leur augmentation, la fermeture de lits puis l’ouverture, trop courbés devant les « puissants » pour voir loin… D’autres n’ont analysé le soin qu’au travers des notes de Bercy, le fameux « la santé n’a pas de prix mais elle a un coût » sans voir que le coût de la santé est le prix de l’amélioration de la société, et que le gain est bien supérieur à la dépense…
Ils doivent pourtant êtres remerciés : ils sont pour tous ceux qui luttent pour défendre les soignants et pour un meilleur système sanitaire, les moteurs des colères et des engagements, ils construisent l’urgence à s’opposer et effacent le poids des ans !

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Logo UFML Syndicat ©2019

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Manif 14 novembre 2019

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?