Avenant 7 : assistants médicaux

“Si le texte est signé par des syndicats représentant  au moins 50 % des médecins libéraux, le dispositif pourra être lancé  dès le deuxième semestre 2019”.

Même en additionnant tous les syndicats représentatifs, ils ne représentent pas 50% de la profession

Toute l’escroquerie des négociations conventionnelles est là.

Les syndicats dits “représentatifs” , ne représentent pas la majorité de la profession loin s’en faut. Et que l’on ne vienne pas m’opposer le principe démocratique cela n’a rien à voir !

Je m’explique. Lors d’une élection, je vote pour une structure ou une personne qui me représentera (ex élection municipale ou présidentielle), le jeu est connu, et, même si le maire ou le président sont élus avec une forte abstention, ils  sont, de fait, mes représentants. Pour les syndicats de médecins, c’est totalement différent et c’est ce que l’UFMLS dénonce depuis des années, n’en déplaise aux magouilleurs qui se satisfont de cette situation. Il n’y a en effet pas d’élection syndicale où vous votez pour vos représentants. Il y a des élections aux Unions Régionales des Professions de Santé, mais celles ci sont faites pour diriger des structures dont les élus déclarent ne pas faire de syndicalisme en leur sein ! Ces élections participent pourtant à la représentativité de vos syndicats, combien de médecins le savent ? Les syndicats sont, dans la réalité, loin, très loin de représenter la profession. Pour exister, ils signent des accords, ils acceptent de discuter au sein du périmètre imposé par le ministère, ils maquillent les acceptations en victoires, les renoncements en évitement du pire. Ils accompagnent de conventions en conventions la dégradation de nos conditions d’exercice.

La CSMF a porté les références médicales opposables La CSMF a porté l’avenant 8

MG France a proposé le Tiers Payant Généralisé.

La CSMF et MGF revendiquent la paternité des assistants et des CPTS.

La FMF quant  à elle, porte la notion de “forfait structure” qui revient également à une médecine subventionnée. La médecine subventionnée, ils l’ont proposée et feignent de s’offusquer des contreparties contractuelles… ils se foutent de nous.

Nous ne sommes pas rémunérés par l’assurance maladie. Nous ne sommes pas des agents de l’État Nous ne sommes pas les gagneuses de l’assurance maladie, qui assurent l’abattage contre un financement.

Les syndicats qui prendront la responsabilité de cautionner ce principe porteront la responsabilité de  la soumission contractuelle à l’assurance maladie et à l’État! Ils renieront par leur signature la notion même de l’exercice libéral et établiront un modèle où l’assurance maladie définit l’activité, l’encadre, la contrôle, la finance et la sanctionne. Les syndicats qui signeront l’avenant 7 caporaliseront la médecine et porteront au front la marque de cette infamie.  Chacun les reconnaîtra !

Tags:
1 Commentaire
  1. brice 4 mois Il y a

    OK donc je pense que le profession dans son ensemble est prête a mettre de côté toutes les aides reçues par la caisse nationale.
    Je pense qu’il faut revenir à du libéral pur, sans intervention extérieure.
    Comme ça plus personne ne pourra râler.
    Fin des aides pérennes, fin des demandes de la caisse nationale pour respecter le taux de télétrans et j’en passe.
    Un monde idéal quoi

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Logo UFML Syndicat ©2019

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?