Communiqué de presse du 05/09/2018: sans attractivité de la profession de médecin, la suppression du numerus clausus est une pensée magique

Paris, le 05 septembre 2018

Études de médecine : le gouvernement veut en finir avec le numerus clausus et le concours en fin de première année.

Sans attractivité de la profession de médecin, la suppression du numerus clausus est une pensée magique

 

Supprimer le numerus clausus et le remplacer par un concours en fin de troisième année permettrait tout d’abord de laisser se développer toutes les vocations aujourd’hui ruinées par une sélection drastique. Fini le gâchis !

Réguler les dépenses de soins en limitant le nombre de médecins prescripteurs n’a jamais été une bonne réponse pour gérer le budget de la santé.

Toutefois, pour l’UFML-Syndicat, supprimer le numerus clausus sans améliorer l’attractivité de la médecine libérale et en particulier la médecine générale ne permettra pas mécaniquement de lutter contre la pénurie médicale dès lors que 91 % des jeunes docteurs en médecine générale ne s’installent pas en ville au sortir de la faculté et attendent une dizaine d’années avant installation pour ceux qui décident de cet exercice.

Surtout, la suppression du numerus clausus doit impérativement s’accompagner d’une réorganisation de l’enseignement : revoir le modèle des études médicales :l’accueil d’un nombre d’étudiants supplémentaires en première année tout d’abord mais surtout à l’hôpital ensuite, les études de médecine sont une addition de multiples compagnonnages avec des internes, des médecins seniors, et d’apprentissage « au lit du malade ».

Comment dès lors gérer des effectifs augmentés ?

De même, la création d’un examen en troisième année doit être pensée pour éviter tout risque d’une dégradation de la qualité des études par une nombre de reçu incompatible avec le maintien de la qualité de l’enseignement , base structurelle de l’avenir de notre médecine.

 

Union Française pour une Médecine Libre – Syndicat,  4 rue Brochant- 75017 Paris

www.ufml-syndicat .org

Contact presse UFML-S : Véronique Molières – 06 82 38 91 32

Dr Jérôme  Marty : Président     Dr  Valérie  Briole : Secrétaire  générale

Dr Lamia  Slitine : Trésorière              

Dr Paule-Annick Ben Kemoun   Dr  Jacqueline Goltman    Vice présidentes

Dr Franck Chaumeil                     Dr  David Schapiro            Vice Présidents

Dr Stéphan Meller : Secrétaire général  adjoint

Dr  Marie Hélène Bouyer Bonfait : Trésorière adjointe

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?