La chasse aux médecins libéraux ne peut tenir lieu de politique sanitaire – Communiqué de Presse du 26 juin 2023

Communiqué de Presse du 26 juin 2023

L’UFML-S apporte son soutien plein et entier à SOS Médecins face à la discrimination dont l’association fait l’objet.

SOS Médecins ne peut bénéficier de la majoration Soins non programmés (SNP) lors de ses actes de régulation, il n’y a pourtant pas de différence entre la régulation effectuée par SOS Médecins et celle effectuée par le Service d’accès aux soins (SAS). Mêmes actes, mêmes patients, mais une décision de rémunération différente pour la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM).

Le 14 juin 2023, Monsieur Thomas Fatôme déclarait devant la Commission des affaires sociales du Sénat :

– « Nous avons à coeur de travailler avec les médecins libéraux dans les prochaines semaines et prochains mois en partageant à la fois sur la méthode et sur fond le retour d’expériences des précédentes négociations ».
– « Croyez bien en la détermination de l’Assurance-Maladie de reprendre ces négociations en faisant le maximum pour réunir les conditions cette fois d’un succès puisque c’est quelque chose d’attendu ».

La discrimination dont SOS Médecins fait l’objet démontre qu’au-delà de ses déclarations, la CNAM n’a pas changé et que son directeur, Thomas Fatome n’a tiré aucune leçon de l’échec des négociations conventionnelles qu’il a subi.

Nous nous battons pour la reconnaissance et le respect de la médecine libérale et de celles et ceux qui l’exercent. Nous ne pouvons accepter que l’on discrimine tout ou partie de ceux qui la composent.

SOS médecins c’est 63 associations, 6,3 millions d’appels traités, 2,6 millions de visites à domicile et 1,1 million de consultations. Son rôle est indispensable en appui des médecins libéraux.

L’UFML-S est le deuxième syndicat polycatégoriel Français. Fort de plusieurs milliers de médecins, nous portons l’action de déconventionnement collectif, qui vise à amener les responsables politiques et la CNAM à construire de vraies négociations tant sur la forme que sur le fond et à préparer et réaliser, en l’absence d’évolution significative des propositions, le passage en Secteur 3, hors convention.

Les dernières positions de la CNAM face à SOS médecins, sont de nature à encourager cette action de déconventionnement collectif.
http://videos.senat.fr/video.3977102_648799fbd844c.actualites-de-la-cnam–audition-de-thomas-fatome

3 Commentaires
  1. Maronne 11 mois Il y a

    Tant qu il n y aura pas un front syndical et un accès aux médias il ne se passera rien
    Ce directeur de la Cpam identique aux précédents gère selon son bon vouloir l effort et « la sueur « des soignants pensant sans doute que ses études lui confèrent une supériorité naturelle.

  2. Maronne Jean-Michel 11 mois Il y a

    Tant qu il n y aura pas un front syndical et un accès aux médias il ne se passera rien
    Ce directeur de la Cpam identique aux précédents gère selon son bon vouloir l effort et « la sueur « des soignants pensant sans doute que ses études lui confèrent une supériorité naturelle.

  3. David Morelli 11 mois Il y a

    Tous les jours mes secrétaires régulent des appels et des créneaux d’urgence sont prévus à cet effet sans aucune possibilité de majoration sauf à réorienter vers le 15……. Ce qui serait une aberration !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2024

Ouvrir la discussion
1
Besoin d'aide ?
Scan the code
Bonjour,

comment puis-je vous aider ?

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?