La politique de santé ne doit pas se faire à la corbeille

Logo UFML SYNDICATLe groupe Ramsay Générale de Santé annonce une offre publique d’achat #OPA visant l’ensemble des actions de la société Capio. Objectif : «créer un leader de l’hospitalisation privée en Europe», indique Pascal Roché DG de RamsayGDS –

La dynamique engagée depuis des années et favorisée par les tutelles se poursuit : affaiblissement économique des établissements, entrée des fonds de pensions, et rachat des établissements patrimoniaux par des groupes, des groupes par des grands groupes, des grands groupes par des super groupes.

Les restructurations accompagnent le mouvement.

Le nombre d’établissements diminue, en même temps que les bénéfices des actionnaires augmentent.

La logique du système n’est pas le soin mais la garantie du taux d’évolution des actions, et cette garantie est donnée par la croissance des structures.

Ce jeu est dangereux, extrêmement dangereux, l’UFML l’a dénoncé à plusieurs reprises.

Dangereux parce qu’il lie la survie du secteur au bon vouloir de fonds de pensions de plus en plus hégémoniques.

Dangereux parce qu’il diminue le nombre d’établissements accélérant le désaménagement du territoire

Dangereux parce qu’il favorise des intérêts autres que le soin.

Dangereux parce qu’il place la FHP à terme dans les mains d’un ou deux super groupes qui décideront seuls des orientations du système.

L’UFML-S dénonce avec la plus grande force cette illusion de développement et la complicité de l’État qui souvent aide par le biais de ses banques le financement des rachats.

L’apparition de méga structures responsables de l’hospitalisation privée serait une nouvelle extrêmement inquiétante .Elle érigera un secteur fragilisé par cette force   puisqu’il dépendra du bon vouloir d’un ou deux acteurs.

Elle éloignera toujours plus les soignants de toutes possibilités décisionnaires.

Elle fera payer au patient le lourd tribut des hôpitaux usines en lien avec les restructurations inévitables.

L’UFML-S alerte contre la dérive d’un système qui vend notre système de santé et lie son avenir aux caprices de fonds de pension étrangers.

Union Française pour une Médecine Libre – Syndicat,  4 rue Brochant- 75017 Paris

www.ufml-syndicat .org

Contact presse UFML-S : Véronique Molières – 06 82 38 91 32

Dr Jérôme  Marty : Président        Dr  Valérie  Briole : Secrétaire  générale Dr Lamia  Slitine : Trésorière

Dr Paule-Annick Ben Kemoun      Dr  Jacqueline Goltman    Vice présidentes

Dr Franck Chaumeil                        Dr  David Schapiro            Vice Présidents

Dr Stéphan Meller : Secrétaire général  adjoint

Dr  Marie Hélène Bouyer Bonfait : Trésorière adjointe

L’Union Française pour une Médecine Libre (association loi 1901) s’est constituée sous l’impulsion de médecins de terrain, en réponse à la politique de déconstruction de notre système de santé menée par les différents gouvernements qui se sont succédés depuis 30 ans.
L’UFML-Syndicat est son organe dédié à la défense des conditions d’exercice des médecins.
Il ambitionne de devenir le 1er syndicat des médecins libéraux et salariés.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?