Lettre ouverte à Mr François Fillon

LOGO UFML DEFINITIF

LOGO UFML DEFINITIF

Monsieur le Premier ministre,

 

Les électeurs de la primaire de la droite et du centre vous ont désigné pour les représenter à l’élection présidentielle.

Vous vous êtes précédemment engagé à ne pas attendre l’élection à la magistrature suprême  pour définir les équipes et débuter consultations et travaux sur les principaux dossiers des différents ministères.

 

Depuis plus de 20 ans, le secteur sanitaire a été profondément affecté par une politique qui s’est construite sans l’écoute et la participation réelle des médecins et des professionnels de santé.

Cette politique a vu son point d’orgue sous le ministère de Mme Marisol Touraine, et l’effondrement de notre système de santé, passé de la première à la vingt-quatrième place mondiale, n’a d’égale que la rupture du lien de confiance entre les professionnels du soin et les autorités de tutelles.

 

Les jours qui ont précédé votre élection ont vu l’apparition de doutes et questionnements sur votre programme de santé, en particulier sur la question du système solidaire et de la participation des organismes complémentaires à son financement. La profession médicale s’est élevée contre la loi Le Roux et le risque d’une financiarisation du soin au travers de l’ANI et de la loi de modernisation de la santé, prouvant son attachement à notre système solidaire.

Nous vous demandons de clarifier ces points de votre programme et d’apporter des garanties contre tout risque de financiarisation du soin et d’atteinte de la liberté et de l’indépendance des praticiens.

 

Le système de santé français est fragilisé  et ceux dont la mission est de porter le soin ne pourront cautionner une fois de plus une politique construite sans eux.

Ils attendent, plus qu’une écoute et des paroles d’apaisement, des engagements à construire ensemble. Ils en appellent à la co-responsabilité du système aux côtés des patients et de l’Etat.

La France relève d’une grande politique de santé et d’une vraie démocratie sanitaire,  d’un secteur hospitalier traité sans idéologie dans un souci d’égalité et de respect de ses acteurs, d’une médecine et de soins de ville forts et enfin considérés à la hauteur de leur rôle, de leur place et de leur responsabilité dans la société française.

Elle mérite une politique de santé qui garantisse la liberté de choix des patients, l’indépendance de pratique des médecins et des soignants et la protection des valeurs de la médecine et de la déontologie.

 

Monsieur le Premier ministre, l’UFML, portant la voix de toutes les professions du soin qu’elle représente, vous adresse ses félicitations et sollicite de votre bienveillance une rencontre dès les prochaines semaines.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de notre très  haute considération.

 

 Dr Jérôme Marty  Président de l’Union Française pour une Médecine Libre 

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?