Communiqué de presse du 29/05/2018 : Non Frédéric Valletoux , l’obligation n’engendre ni attractivité ni responsabilité

Frédéric Valletoux, président de la FHF a déclaré lors de l’inauguration de la Healthcare week et en présence de la ministre de la santé :

Nous avons aujourd’hui une responsabilité collective très forte, qui est d’améliorer concrètement l’accès aux soins des Français et de lutter sans relâche contre les inégalités de santé “, Appelant à une « convergence des devoirs » tous les acteurs de santé financés par de l’argent public – à « dépasser leurs intérêts propres pour s’engager dans le cadre de cette responsabilité collective ».

« Qui peut comprendre aujourd’hui que tous les médecins sur un même territoire, et quels que soient leurs statuts, ne participent pas à la permanence des soins ? On ne pourra plus faire longtemps encore l’économie de répondre à cette question. »

L’UFML-S tient à rappeler que les médecins libéraux ne sont pas financés par de l’argent public mais honorés par leurs patients pour une majorité de leurs actes, patients qui sont en partie ou totalement remboursés par les assurances maladies auxquels ils cotisent.

 

Cette précision portée, l’UFML-S s’étonne que Mr Frédéric Valletoux élude les causes du problème pour ne se consacrer qu’aux conséquences, cette façon de procéder face à une problématique nationale trouve là ses limites.

L’UFML-S rappelle au président de la FHF que, selon une enquête récente , 77 % des médecins constatent une dégradation de la qualité des soins avec pour origine notamment :

  • Surcharge de travail
  • Manque de personnel
  • Contraintes administratives TPG
  • Manque de moyens
  • Baisse de moral

Et que selon une enquête de 2017 , 63% des médecins sont en épuisement.

Ces réalités sont les conséquences des politiques sanitaires successives qui ont rendu l’exercice de la médecine de ville toujours moins attractif et les causes de l’aggravation de la crise aujourd’hui lancée dans un épouvantable cercle vicieux: moins d’attractivité, moins de médecins – moins de médecins , plus d’épuisement – plus d’épuisement , moins d’attractivité.

L’UFML-S appelle Mr Fréderic Valletoux à la raison : l’obligation n’engendre pas l’attractivité, et ose une question : Si il y a 30 % de poste de praticiens hospitaliers vacants à l’hôpital public, la solution passe-t-elle par l’obligation des médecins à prendre ces postes ou par l’étude des causes du problème afin d’installer une solution pérenne?

L’UFML-S apporte en revanche tout son soutien à Mr Frédéric Valletoux lorsqu’il appelle à une simplification du système de santé « Il s’agit de limiter la bureaucratie, de débusquer les injonctions contradictoires, de renforcer la confiance aux acteurs, à rebours de la multiplication des normes, des instructions, des reportings, de contrats d’objectifs sans moyens, etc. »

Là est la vraie, la seule urgence. Plus importante que les déserts médicaux ou les inégalités d’accès au soin car à la base de tous les échecs du système sanitaire français.

L’UFML-S appelle à une révolution de la gouvernance par la cogestion du système sanitaire par l’administration, les soignants et les patients, seule à même de stopper la folie d’un gouvernance administrative hégémonique qui, année après année, a dangereusement fragilisé notre système de santé dans toutes ses composantes.

Pour aller plus loin: les médecins libéraux sont-ils des salariés de la Sécurité Sociale ?

Logo UFML SYNDICATUnion Française pour une Médecine Libre – Syndicat,  4 rue Brochant- 75017 Paris
www.ufml-syndicat .org
Contact presse UFML-S : Véronique Molières – 06 82 38 91 32
Dr Jérôme  Marty : Président        Dr  Valérie  Briole : Secrétaire  générale Dr Lamia  Slitine : Trésorière
Dr Paule-Annick Ben Kemoun      Dr  Jacqueline Goltman    Vice présidentes
Dr Franck Chaumeil                        Dr  David Schapiro            Vice Présidents
Dr Stéphan Meller : Secrétaire général  adjoint
Dr  Marie Hélène Bouyer Bonfait : Trésorière adjointe

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?