ÉCRIVONS LA MÉDECINE DE DEMAIN – Communiqué de Presse du 8 novembre 2021

Communiqué de Presse du Syndicat de l'Union française pour une Médecine Libre - UFMLS

 

Chères consœurs, Chers confrères,

Une série de mesures écrites dans le PLFSS 2022 (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) menace directement nos exercices, enfonçant encore un poignard dans notre dos, alors que tout a été décidé sans aucune concertation avec la profession !!!

Avec un SÉGUR de l’Hôpital de plus de 30 milliards d’euros et à peine 800 millions destinés à la médecine libérale, le mépris du gouvernement est à la hauteur de nos déshonoraires de 25 euros la consultation et 35 euros la visite, ridicules par rapport à nos confrères européens et à la réalité de notre exercice, notre responsabilité et le coût de la pratique.

Le PLFSS prévoit la mise à la découpe de nos périmètres métier comme jamais auparavant : accès direct des patients aux orthophonistes, aux orthoptistes pour les prescriptions de lunettes, aux kinésithérapeutes mais aussi prescription des substituts nicotiniques par les pharmaciens et des vaccins par les infirmières…nous rappelons que nous travaillons en bonne articulation avec les infirmières, les kinésithérapeutes, les orthoptistes, opticiens et pharmaciens. D’autres mesures déjà actées vont accélérer l’ubérisation de la santé avec la mainmise des sociétés privées sur le soin : cabines de télé consultation  en pharmacie ou au supermarché (en cours d’expansion), plateaux privés de téléconsultations comme QARE ou LIVI en lieu et place de consultations en présentiel et des groupes comme Ramsay qui salarient les médecins au travers de forfaits payés par l’Assurance Maladie pour les maladies chroniques.

Et enfin, le projet de « Grande Sécu » évoqué très récemment par le ministre de la Santé Olivier Véran nous menace tout autant par la mainmise de l’Etat sur le soin. Une seule solution : se lever pour imposer notre modèle libéral et reprendre en main la gouvernance. Les médecins et soignants sont les mieux placés pour organiser une médecine de qualité au meilleur coût, il serait opportun de les écouter et de se concerter.

Nous demandons :

1/ un moratoire pour une concertation entre les acteurs concernés avant toute modification du périmètre de nos exercices afin de défendre la qualité de la médecine française due aux patients.

2/ d’imposer dans le cadre des négociations conventionnelles une harmonisation européenne des tarifs de consultation et d’actes médicaux et chirurgicaux, sans différentiel de remboursement pour les patients.

3/ Une participation à la gouvernance des décisions concernant le système de santé: * des médecins et des soignants * des patients * avec égalité des représentations.

Un mouvement de grève nationale au long cours allant crescendo jusqu’à l’élection présidentielle va démarrer pour mettre en avant cette « colère froide » qui règne en nous !

Stratégie  de mise en place  de  la  grève :

– Dès le 1er décembre, fermeture du cabinet le samedi matin et arrêt de participation à la PDSA.

– Dès le 1er janvier, arrêt des gardes de semaine.

– Une première journée de grève le 10 mars, suivie d’une grève illimitée au 24 mars, à 1 mois du 2nd tour de la présidentielle. Et en cas de réquisitions, limitons notre exercice au strict minimum à l’image de leur considération.

 

Pour le Conseil d’Administration et le Bureau de l’UFMLS,

Docteur Jérôme Marty

 

* L’UFMLS est le second syndicat médical polycatégoriel représentatif de la profession. Pour mémoire, nous sommes le seul syndicat à refuser l’argent lié à la signature de la Convention (ou d’un avenant) qui permet de toucher entre 500.000 et 1 million d’euros/an, les seuls aussi qui défendent depuis des années la majoration forte de notre rémunération à l’acte, seule garante de notre liberté et indépendance pour préserver la qualité des soins.

#JeSuisMédecin

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?