Plus de 10 000 médecins disent non à l’abattage en médecine générale

Communiqué de presse UFML-Syndicat, le 6 mars 2019

 

Plus de 10 000 médecins disent non à l’abattage en médecine générale 

Voir la pétition

 

L’UFML-Syndicat, un des 100 signataires, se réjouit du succès de la pétition « Non à l’abattage en médecine générale ».

Le 12 septembre nous alertions sur la précarité du financement  de ce dispositif qui liait une fois de plus l’exercice médical à la perception d’une subvention dont le financement devait être stoppé au bout de 2 ans.

Dès le 19/09/2018, lors la présentation de la Stratégie de Transformation du Système de Santé par Emmanuel Macron, nous dénoncions le risque d’augmentation des cadences des médecins en échange du financement de postes d’assistants médicaux.

Nous avons continuer à le faire par la suite.

 

Le succès de cette pétition signe l’exaspération d’une profession qui fait face chaque jour à une augmentation de la demande en soin tout en maintenant les exigences nécessaires d’une médecine de qualité.

Exaspération de subir la violence de propositions construites sur des critères qui oublient l’intérêt du soin pour le seul intérêt politique du respect de la mise en place d’une réforme non préparée : création fictive de 4 000 postes d’assistants sans aucune réflexion sur leur financement pérenne, et demande aux médecins de contractualiser une augmentation de leurs cadences pour autofinancer à terme le système.

Cette erreur politique, en partie corrigée par l’Assurance maladie sous la pression de la profession, n’est qu’un exemple parmi d’autres d’une politique à la Gribouille dont la proposition de dispensation sans ordonnance par les pharmaciens de médicaments habituellement sous prescription médicale, ou l’autorisation d’exercice de plateformes commerciales de téléconsultations, sont d’autres avatars.

 

Alors que les Français sont confrontés sur le territoire directement, ou indirectement, aux difficultés d’accès aux soins en lien avec la pénurie médicale après trente ans d’échecs de politique sanitaire, les médecins attendent autre chose que des mesurettes qui ne s’attaquent pas aux causes du drame.

Les médecins demandent un choc d’attractivité pour leur profession, seul à même de multiplier les installations et de garantir leur maintien dans le temps.

Cela passe par une prise en compte des difficultés et particularités de l’exercice médical au plus près de la population et du rôle de ciment sociétal joué tous les jours par chaque médecin. Cela passe par leur écoute, et non par la recherche d’imposition de mesures sans lien avec leur exercice et dangereuses dans leur mise en oeuvre.

www.ufml-syndicat.org

Union Française pour une Médecine Libre – Syndicat,  4 rue Brochant- 75017 Paris

Contact presse UFML-S : Véronique Molières – 06 82 38 91 32

Dr Jérôme  Marty : Président        Dr  Valérie  Briole : Secrétaire  générale
Dr Lamia  Slitine : Trésorière
Dr Paule-Annick Ben Kemoun      Dr  Jacqueline Goltman    Vice présidentes
Dr Franck Chaumeil                         Dr  David Schapiro             Vice Présidents
Dr Maxime Balois                              Dr Henri Guérini                Vice Présidents
Dr Stéphan Meller : Secrétaire général  adjoint

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2019

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?