Base de données : l’horreur possible

Jerome Marty

Jerome Martyhttp://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2016/07/18/tribune-creation-dun-fichier-national-letau-se-resserre-sur-la-trisomie-21-_819796
La création d’une base de données de la trisomie est la concrétisation de la boîte de Pandore ouverte par la loi de modernisation de la santé.
La loi de modernisation de la santé instaure dans son article 1 que l’Etat est responsable de la politique de santé (il peut donc tout se permettre), les médecins et les soignants n’étant plus que des outils de rapports, et crée une base de données patients où les données sociales, fiscales et sanitaires de tout individu seront agrégées sans possibilité laissée au patient de s’y opposer.

L’UFML a dénoncé cette loi qui ouvre au fascisme numérique. Cette loi est une folie et ceux qui l’ont portée ne pourront se défausser de leur responsabilité devant l’histoire.

Songez aux implications : un Etat libre d’imposer ce qu’il veut, une médecine aux ordres dirigée par des intérêts politiques ou économiques…

Demain l’horreur, l’eugénisme possible, la captation des données de chacun par des groupes financiers ou de pensées. La peur d’une transparence obligée qui fera de l’homme un objet.

Tous fichés, au mains d’assureurs récupérant nos données pour alimenter ce qu’ils appellent la gestion du risque et qui fera peut-être de nombre d’entre nous des intouchables.

Une société profondément inégalitaire où le pouvoir sera lié à la propriété et l’exploitation des données.
Pourquoi croyez-vous que le Dossier Médical Partagé est aux mains de l’assurance maladie elle-même définie par la loi de modernisation comme structure qui veille à l’application des décisions de l’Etat ?
Pourquoi croyez-vous que la base de données est exploitée par l’Etat que la loi autorise à les vendre à toute structure qui pourrait les exploiter dans un « intérêt de santé publique » ?
Mes chères consoeurs, mes chers confrères, la loi de modernisation de la santé vous vole votre liberté et votre indépendance en vous liant aux organismes d’assurance maladie, elle fait de vous les complices des drames de demain !
Et pendant ce temps on parle fric en négociations conventionnelles et l’on parle de contractualiser avec les responsables de cette loi !
Réveillez-vous.

Refusez le moindre pacte avec eux.

Nous sommes médecins, nous avons une responsabilité éthique.
Nous pouvons attendre un an si au bout il y a le départ des responsables politiques qui ont osé salir notre médecine.
Nous discuterons une fois l’assurance que la loi de santé sera abrogée (art 1, TPG, données de santé etc) .
Nous n’avons pas le droit de laisser faire. On ne négocie pas la liberté, on ne marchande pas l’indépendance.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Vous pouvez nous écrire, nous vous répondrons dans les délais le plus courts.

En cours d’envoi

©2018

Logo UFML SYNDICAT 144Merci de visiter notre site.

Aidez-nous à défendre vos droits et notre profession !

Par exemple, en vous inscrivant à notre newsletter.

 

 

Logo UFML SYNDICAT 144

Comment agir pour qu’il y ait ENFIN une vraie Révolution de la Gouvernance du système de santé en France ?

Devenez membre de notre Syndicat  !

Bouton rejoignez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?